Ma Belgique sera interculturelle

Article écrit dans le cadre de mon cours de « Presse en ligne » en mars 2010 et issu de mon ancien blog.

Plusieurs mois après le début des Assises de l’interculturalité, il semblerait que peu d’esprits soient plus ouverts qu’avant.

Force m’est de constater que les Assises de l’interculturalité, aussi importants que les enjeux puissent être, ne font pas assez parler d’elles. Et pourtant… Ces dernières semaines, j’entends encore des gens associer fondamentalistes et viande hallal… Mais quelle erreur (horreur ?) !

Une Belgique surréaliste ? http://www.flickr.com/photos/piet_musterd/ / CC BY-NC-ND 2.0

Une Belgique surréaliste ? http://www.flickr.com/photos/piet_musterd/ / CC BY-NC-ND 2.0

Ce genre d’inepties me fait penser que tout est dans l’éducation. Notre Belgique est de plus en plus pluriculturelle. On retrouve dans presque toutes les classes des enfants de nationalités différentes, dans tous les villages, dans toutes les villes. On vit ce mélange quotidiennement. Les gens devraient être sensibilisés à s’enrichir de ce mélange.

L’interculturalité implique qu’on aille à la rencontre des cultures différentes de la nôtre, qu’on s’en enrichisse, qu’on apprenne de leurs pratiques. Elle ne demande en aucun cas un quelconque changement dans le style de vie de chaque culture. Récemment, cette même personne (celle qui associe viande hallal et fondamentalisme religieux) se disait envahie par la viande hallal, le voile, la burqa, etc. Bien que cette personne ait l’air d’un cas d’extrême méconnaissance, elle nous montre bien que certains ne comprennent pas : accepter l’Islam (par exemple), ce n’est pas faire le ramadan et porter la burqa ou le hijab. C’est aller à la rencontre des personnes musulmanes (ou autres), apprendre à connaître leurs pratiques, leur parler des nôtres. Se rendre compte qu’on ne diffère pas sur tout, en fait.

La population d’origine étrangère en Belgique ne cesse d’augmenter : les frontières européennes s’ouvrent, les populations immigrées au début du 20ème siècle s’étalent maintenant sur plusieurs générations, des étudiants viennent et partent dans le cadre des Erasmus, etc.

L’interculturalité est donc plus importante que jamais. Il est nécessaire d’éduquer la population à cela, dès le plus jeune âge. Profiter de la diversité dans les écoles pour faire découvrir les différentes cultures des uns et des autres. Proposer des moments de rencontres, toujours dans un cadre culturel. Mais surtout, il ne faut pas taire ce débat. C’est maintenant que l’on choisit vers quelle société on va dans le futur ?

Et moi, ma Belgique sera interculturelle ou ne sera pas.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s