Une Maison Croix-Rouge très active

Cet article a été publié dans le Petit Tram du mois d’août 2013 (pg17). Ce journal mensuel est publié par le Centre Culturel d’Ittre.

La Maison Croix-Rouge du Bassin de la Senne regroupe les activités de la célèbre organisation sur Tubize, Ittre, Rebecq et Braine-le-Château. Petit tour d’horizons des actions mises en place sur notre territoire.

La Croix-Rouge est très connue auprès du grand public, notamment, pour les récoltes de sang. Mais au quotidien, l’organisation mène des activités bien plus diverses grâce à ses nombreux volontaires. Michel Delhoux, président de la Maison Croix-Rouge du Bassin de la Senne, est revenu pour nous sur les différentes actions menées dans la région. Jeunesse, social, don de sang, activités rémunératrices, formations, etc., les possibilités sont nombreuses.

Un aspect social essentiel
Dans le social, on retrouve les visites dans les homes, les visites à domicile pour les personnes isolées, les animations dans les prisons (ateliers artistiques, café philo, etc.), le transport social, l’accueil et les visites à la clinique de Tubize. C’est réellement pour ces activités que les fonds récoltés lors des activités rémunératrices prennent toute leur valeur.

« Il ne faut pas oublier qu’on intervient aussi en cas d’urgence sociale, que ce soit par des colis alimentaires ou autres. Il faut donc qu’on sache intervenir quand les catastrophes arrivent. L’année dernière, avec de l’argent récolté pour venir en aide lors des inondations, nous avons décidé d’organiser une Saint-Nicolas pour les enfants. Nous avons donc invité toutes les familles sinistrées et offert des cadeaux. Rien de grandiose, mais c’est aussi pour ça qu’on existe. »

Malheureusement, les activités rémunératrices ne sont pas toujours suffisantes pour développer les projets. Ainsi, le projet d’une vesti-boutique et d’une épicerie sociale à Tubize a été mis en stand-by. La raison ? L’absence de local, pourtant promis par les autorités. « On avait déjà commencé à stocker des vêtements, des étagères, etc. Nous n’avons pas perdu espoir malgré tout, ça va seulement prendre plus de temps que prévu. »

Des formations accessibles à tous

Les Maisons Croix-Rouge ont aussi là un rôle : former quiconque le souhaite à agir en cas de gros bobos, malaises ou électrocution (pour ne citer que ça). Des formations de qualité sont donc dispensées chaque année. Parmi elles, le Brevet Européen des Premiers Secours (ou BEPS, formation de 15 heures), le Brevet de Secourisme (pendant 21 heures), « Trois minutes pour sauver une vie » ou encore la réanimation pédiatrique (pendant 12 heures). Un travail très prenant, puisqu’il y a presque constamment deux formations en cours simultanément tout au long de l’année.

« C’est parfois difficile, puisque les formateurs ont d’autres activités à côté : travail, famille, etc. Mais on voit que les formations sont toujours complètes, donc il y a une réelle demande de la part du public ! » Et à Ittre, la volonté est réelle de se former. Ainsi, en plus des particuliers qui peuvent s’inscrire directement en ligne, des groupes d’enseignants ou encore des mouvements de jeunesse ont passé leur BEPS ces dernières années. Pendant la période des jours blancs, certaines écoles proposent cette activité à leurs élèves.

Lors des BEPS, les mises en situation sont fréquentes.

Dans l’optique de former le plus grand nombre aux premiers soins, la Maison Croix-Rouge dispense aussi des formations dès la troisième primaire jusqu’en sixième (Premiers Pas – Benjamins Secouristes). « C’est une formation qui est toujours demandée, malgré le fait que la nouvelle formule ne satisfait pas forcément tout le monde. On le ressent, mais les écoles continuent de penser que cette formation est importante, et c’est essentiel pour nous. »

Enfin, pour se former de manière ludique, des activités sont également proposées par un mouvement de jeunesse Croix-Rouge pour les enfants de 10 à 16 ans. Cela permet à une quinzaine de jeunes de la région d’expérimenter les différentes activités que l’organisation organise : le social, les premiers secours (principalement), etc. « Deux vendredis par mois et lors d’un camp de cinq jours, ces apprentis volontaires peuvent donc s’initier tout en s’amusant. » Une opportunité rare, puisque le mouvement Croix-Rouge Jeunesse de Tubize est le seul qui existe en Brabant wallon.

Ittre bonne élève pour le don de sang

Sur tout le territoire du Bassin de la Senne, on peut compter une quarantaine de collectes par an. Et parmi celles-ci, Ittre est loin d’être le plus mauvais élève. « Lors des collectes d’Ittre et de Virginal, on compte en effet une très bonne moyenne lorsqu’on compare à d’autres communes. »

D’année en année, les chiffres varient, notamment parce que les gens sont écartés (voyages à l’étranger, maladies, etc.) Il faut savoir que l’on peut en effet donner son sang jusque 70 ans. Cependant, dans un souci de qualité et d’économies, étant donné le coût des analyses, les critères pour pouvoir donner son sang sont de plus en plus stricts.

Des volontaires de qualité

Avec une petite centaine de volontaires, tout ne peut évidemment pas être mis en place. « Il est difficile de trouver des gens qui se mobilisent pour toutes nos activités. Nous aimons bien préciser que les gens donnent le temps qu’ils ont envie de donner. On ne va jamais forcer des volontaires à s’investir dans tous les projets, dans toutes les activités. Ils choisissent vraiment combien de temps ils sont prêts à donner et pour quoi. Mais il est vrai que pour chaque activité, il y a une formation à suivre, pour assurer une certaine qualité à nos actions. On ne lance personne sur le terrain comme ça. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s