Le Concert de Saint-Nicolas du Brussels Philharmonic Orchestra

Le samedi 5 décembre 2015, j’ai eu l’occasion, grâce à Air TV Music, d’assister au concert de Saint-Nicolas du Brussels Philharmonic Orchestra, à l’occasion duquel les musiciens et un conteur unissaient leurs talents pour nous livrer leurs interprétations de Ma Mère l’Oye (Maurice Ravel) et de Pierre et le Loup (Sergueï Prokofiev).

C’est la première fois que j’assistais à un concert de ce type, d’aussi loin que je m’en souvienne. Et pourtant, dès que j’ai vu l’info, j’en mourrais d’envie. Pierre et Le Loup, c’est en effet, dans sa version Disney, un vieux souvenir d’enfance.

Première jolie découverte avant même d’apercevoir l’orchestre : le lieu. Le Concert est organisé en partenariat avec Edificio, qui tente de mettre en valeur de beaux lieux Bruxellois lors d’événements comme celui-ci. Le cadre choisi pour l’occasion était donc le Concert Noble, une salle en plein cœur du quartier européen, dont le cadre est enchanteur. Des chaises sont disposées dans la salle, sous de somptueux lustres, et l’orchestre n’est pas encore installé. Je prends place et reste subjuguée quelques temps.

image

Mesdames et Messieurs, le Concert Noble.

Vient ensuite le temps de la musique. Et oui, mesdames et messieurs, c’est la raison de ma venue ! L’orchestre prend place. J’essaye, tant bien que mal, de mettre un nom sur tous les instruments – je triche un petit peu avec le programme. Le conteur, Jean-Jacques Jespers, prend place lui aussi (une ancienne voix de la RTBF, télé et radio). Et enfin, le chef d’orchestre David Navarro Turres s’installe. Tous les éléments sont en place – Ma Mère l’Oye peut commencer, en même temps que mon baptême philharmonique.

C’est une chose étrange, que la puissance des sons et des instruments pour faire ressentir les choses. À chaque instrument qui se rajoute, c’est une émotion différente qui apparaît, un nouveau truc qui se déclenche à l’intérieur. Avec sa baguette magique, le chef d’orchestre guide ses musiciens, et les spectateurs ne peuvent qu’apprécier ce savant mélange de violons et de flûte traversière, de piano et de contrebasse. Je ne peux que me laisser emporter. Qui plus est, friande de contes depuis toujours, l’histoire autant que la musique me ravissent.

C’est déjà l’heure de l’entracte, et je trépigne. Je suis venue pour Pierre et le Loup finalement. Une fois que tous les enfants (ceux de trois ans, comme ceux de cent trois ans – comme les organisateurs se plaisent à le dire) ont repris leur place, l’orchestre et son chef reviennent s’installer. Le conteur nous présente les différents personnages du conte, et leurs instruments. Les violons de Pierre me rendent déjà nostalgique. Une fois encore, la magie opère sur moi, plus encore parce que je me revois gamine, avec papa, maman et Auré devant la télévision, les mêmes notes mais un contexte totalement différent.

Je ne peux pas vous assurer avec certitude que les musiciens du Brussels Philharmonic Orchestra sont talentueux : comme je l’ai dit, ils sont les seuls musiciens philharmoniques que j’ai pu voir jusqu’à présent. Ma première impression en les voyant s’installer ? Mais qu’ils sont jeunes, pour la plupart. Quand ils ont commencé à jouer, j’ai été impressionnée par leur maîtrise de tous ces instruments complexes : quand on n’a jamais joué d’aucun instrument, ça épate toujours (enfin, c’est peut-être juste moi ?). Plus tard dans la soirée, j’ai appris que tous ces « jeunes » musiciens ont des années de conservatoire derrière eux, et que le Brussels Philharmonic Orchestra leur offre la chance de parachever leur formation dans une structure professionnelle. Encore un bon point.

Il ne fait aucun doute : j’ai apprécié ma soirée. Elle était rythmée entre contes et musique, pas trop longue ni trop compliquée ou trop snob (bouh, les vilains préjugés que j’avais), et elle m’a permis de mettre un petit pied dans un monde que je ne connaissais absolument pas. Je suis loin d’avoir des connaissances poussées en musique classique et je n’irai pas voir un orchestre toutes les semaines – mais je renouvèlerai l’expérience, c’est sûr (je peux l’affirmer sans trop de doute parce que le 26 décembre, je vais voir Le Seigneur des Anneaux 2 avec un orchestre pour nous jouer la musique d’Howard Shore et que je suis joie parce que je sais que je vais kiffer ! – à dire très vite et sans respirer)

La soirée a été pensée pour les enfants, et je pense que pendant ces deux petites heures, c’est exactement ce qui m’est arrivé : je suis retombée en enfance – j’ai été curieuse, enjouée, avec mes sens en éveil, et finalement, heureuse. Une chouette aventure qui me pousse à vous dire qu’ils organisent un concert de Noël et d’autres jolis événements en 2016, si jamais (et ils sont aussi sur Facebook).

Advertisements

2 thoughts on “Le Concert de Saint-Nicolas du Brussels Philharmonic Orchestra

  1. Oh comme je suis jalouse!!!! J’adore la musique de Pierre et le Loup. Quand j’étais petite j’avais un livre-cassette qui racontait l’histoire avec la musique! Que de bons souvenirs!!
    Je suis vraiment contente que tu aies apprécié d’écouter et voir un orchestre philharmonique. Je suis une passionnée de musique classique et des fois je n’ose pas demander à mes amis de venir m’accompagner de peur qu’ils n’aiment pas!
    La salle est splendide en plus! Je suis vraiment trop trop jalouse!!! Et en plus tu vas voir le seigneur des anneaux tout bientôt??? Il faut que je déménage en Belgique!!

    • C’était une découverte pour moi, mais du coup, j’ai encore plus hâte désormais pour ce film-concert du Seigneur des Anneaux 🙂 Je partagerai évidemment mon avis après, et qui sait, peut-être que mes sorties classiques seront plus fréquentes 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s