Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours avec orchestre au Sportpaleis

Imagine-toi. Une scène, 250 musiciens et choristes, la musique d’Howard Shore et un grand écran projetant le Seigneur des Anneaux 2 : Les deux tours. Et bien moi, j’ai même pas eu à imaginer.

En décembre, et pour la seconde édition, le Sportpaleis d’Anvers accueillait une installation mêlant projection et orchestre, pour profiter au mieux de l’œuvre musicale composée par Howard Shore afin d’accompagner les films désormais mythiques de Peter Jackson.

Et on avait hâte d’y être ! Déjà, pour l’édition précédente, l’année passée, nous avions hésité longtemps avant de décliner l’invitation et de garder notre argent pour assister à Rock Werchter. Cette année, ni une ni deux, quand on nous l’a reproposé, on a directement sauté sur l’occasion – de toute façon, pas de Werchter au programme cette année.

Petit teasing : ça, c’est Anvers.

Après une fort agréable journée passée à Anvers entre amis donc, nous avons pu aller nous installer dans la fosse, quatrième rang (juste assez éloigné pour ne pas se tordre le cou avec l’écran, juste assez proche pour voir la tête des musiciens). Et là, ça débute. Les premières notes, si connues, s’entonnent dans la salle, et les frissons commencent.

Et oui, ce n’est pas tant pour le film en soi qu’on paye ce prix-là – on le connaît par cœur (ou presque), et on a l’installation qu’il faut à la maison pour l’apprécier en pyjama. Mais c’est réellement l’orchestre et la musique en live qui donnent tout son cachet à notre soirée. Seul petit bémol : les bruitages sont un peu moins sonores (voire totalement occultés), pour que l’on puisse profiter de la musique. Les voix, quant à elles, sont au bon niveau – et donc, on peut passer au-dessus facilement.

Mais le clou de la soirée, tous ces petits moments où les poils de vos bras se mettent au garde-à-vous ; ce sont les périodes où les choristes interviennent. L’orchestre faisait déjà un beau boulot, il n’y a rien à dire. Mais la musique est sans conteste la même que dans les films, et je crois que j’aime tellement les films que je suis trop replongée dedans que pour apprécier l’orchestre en tant que tout à part (mais ça ne m’a pas du tout dérangé). Mais par contre, dès que les chœurs entraient en piste, là j’étais emportée. Avec une mention spéciale pour une des deux très jeunes solistes dont la voix était juste sublime.

(sorry pour la qualité des photos – GSM)

J’ai passé une excellente soirée, en compagnie d’un film que j’adore, et qui ponctuait une chouette journée entre amis à Anvers. Que demander de plus, si ce n’est de se dire : à l’année prochaine, pour le troisième et dernier volet (pour cette trilogie-là !)

Advertisements

6 thoughts on “Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours avec orchestre au Sportpaleis

  1. Hello !
    Je ne suis pas fan des films (ni des livres) mais tu as dû passer une excellente soirée !
    Ca me rappelle quand j’avais assisté il y a quelques années à un ciné-concert avec le film Le cabinet du docteur Caligari :). C’était vraiment super
    Bises
    Johanna

    • En effet 🙂 Je suis super fan de mon côté, donc c’était génial. Mais c’est sûr que de découvrir ça avec un film m’a directement fait penser à d’autres films avec lesquels un orchestre pourrait faire des merveilles en live !

  2. Ping : One song a week #22 | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s