Dans l’ombre de Mary

On a tous des films qui ont marqué notre enfance. Des Disney, souvent. Dans la longue liste des Disney qu’on aime, il y a toujours celui pour lequel, il n’y a rien à faire, on aura beau me dire tout ce qu’on veut, il tient la tête du classement. Ce n’est pas celui qui m’aura le plus émue (Coucou le Roi Lion), ni que j’aurai le plus regardé. Mais pourtant, c’est CE Disney qui me suit, aujourd’hui, alors que j’ai 25 ans (et que je chiale toujours devant le Roi Lion).

Pour moi, CE Disney, c’était Mary Poppins. Avec le temps et à travers mon regard, il a plus que bien vieilli, et je peux le regarder plusieurs fois sur la même semaine (pourtant, Jeanne et Michaël peuvent être irritables, je te le concède). Mais tu sais, ce coup de cœur pour Mary Poppins est d’autant plus vrai depuis que j’ai été voir Dans l’ombre de Mary (Saving Mr. Banks) au cinéma à sa sortie.

Je ne sais pas depuis combien de temps cette idée trottait dans les cerveaux des créateurs de chez Disney, mais bon sang qu’est-ce qu’ils ont tapé dans le mille avec moi. L’histoire, c’est simplement celle de Mr. Disney (le vrai, le seul, l’unique – campé par Tom Hanks, l’excellent) qui, pendant plus de vingt ans, aura essayé de faire en sorte que l’auteur de Mary Poppins, P.L. Travers lui cède les droits cinéma de son œuvre. P.L. Travers est jouée, elle, par la fabuleuse (trouve-je) et très anglaise Emma Thompson. Et cette histoire nous emmène sur les dernières négociations qui auront abouti, pas de suspense, à la création du film. En parallèle de l’histoire de l’auteur qui débarque à Los Angeles pour contrôler la mise en film de son récit, on a des flashbacks de son enfance, celle qui aura inspiré cette œuvre avec laquelle nous sommes beaucoup à avoir grandi, grâce à Disney (j’avoue, je ne l’ai pas – encore – lu).

Dans les studios américains du géant du dessin-animé, on trouve les scénaristes et responsables des musiques du futur classique confrontés aux nombreux refus de P.L. Travers (et, je le répète, Emma Thompson !!) Des tas de petites anecdotes nous font, en même temps, replonger dans le film original. Ainsi, on apprend par exemple qu’elle ne souhaitait pas en faire un dessin-animé, et que tout devait être tourné en prises de vue réelles. Disney a quand même glissé cette fameuse séquence où tout le monde prend du LSD (il faut se l’avouer, c’est pas net) et s’envole dans les dessins de Bert (Supercalifragilistic !) pour danser avec des pingouins.

Parce qu’on se retrouve, pour une fois, dans les coulisses (scénarisées, je sais) d’un classique, et parce que tous les rappels à Mary Poppins ne pouvaient que m’emmener, Dans l’ombre de Mary est sans aucun doute un de mes coups de cœur cinéma de ces dernières années. Cette chronique te montre à quel point cet avis est subjectif : je suis juste fan de Mary Poppins, malgré tous ses défauts. Et cet « envers du décor » m’aurait peut-être alors beaucoup moins séduite pour la Belle et le Clochard (que je ne regardais quasi jamais), par exemple.

Et en bonus, la chanson de Mary Poppins qui a tendance à me faire vibrer :

Advertisements

6 thoughts on “Dans l’ombre de Mary

  1. J’ai toujours aimé Mary Poppins, je pouvais le regarder plusieurs fois par semaine quand j’étais enfants, je connais encore les dialogues par cœur : « trois pens, trois pens, pas cher le sac, tout autour de l’église, les oiseaux s’envolent … » Je la chante même maintenant à mes enfants pour qu’ils s’endorment, mais je suis moins forte que Mary et ça ne marche pas tout le temps.
    Pourtant, ce film ne m’attire pas du tout, j’ai peur d’être déçue, et de briser le mystère que m’inspire ce film, mais s’il passe un jour à la télé, je sais déjà que je ne pourrai pas résister.
    Merci d’être comme moi une admiratrice de ce film et d’avoir le courage de dire que tu le regarde encore.
    Supercalifragilistigaspialidocious !!!!!!

    • Pour moi, il a bien fonctionné. Maintenant, je comprends bien ton inquiétude et j’ai ça pour des tas de choses. J’espère que si tu le vois un jour, tu ne seras pas trop déçue 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s