Jours sans Viande 2016 – Ma première tentative

46 jours pendant lesquels on diminue autant que faire se peut sa diminution de viande et de poisson ? Let’s try !

En Flandre, les Dagen zonder Vlees sont déjà super bien installés, à tel point que des « célébrités » (politiciens par exemple, ou des groupes comme Black Box Revelation), ou des marques n’hésitent pas à participer (et à faire leur pub également – mon bien-aimé festival PukkelPop, mon opérateur Mobile Vikings, etc.)

J’en avais déjà entendu parler, mais sans jamais réellement prendre le temps de m’arrêter dessus. Les Jours sans Viande existent depuis 2012, donc, depuis l’autre côté de la frontière linguistique de mon petit pays, en Flandre. Et les francophones de Belgique, dont certains participaient déjà depuis une ou deux éditions, ont décidé de l’importer en Wallonie. C’est une initiative qui a débuté le 10 février et se clôturera le 26 mars (ou pas d’ailleurs, on peut dépasser les 46 jours), et tu peux rejoindre l’évent Facebook pour te culpabiliser (ou pas) tous les jours, ou simplement découvrir des bonnes recettes.

Concrètement, je ne vais pas prôner ici le végétarisme. Je ne m’y connais réellement pas assez pour commencer à te déballer les arguments pour et contre, les avantages nutritifs ou autres. Je découvre moi aussi. Pourtant, je me dis, pourquoi pas ?

Tout d’abord, je suis loin d’être une super fan des grosses pièces de viande. Je sais déjà que la plupart du temps, la viande que je mange est loin d’être la meilleure du point de vue des apports en lipides, etc., mais je fais avec. N’étant pas fan de viande, par contre, je suis plutôt convaincue par les quelques substituts que j’ai goûtés (quorn, etc.) – donc, plutôt facile aux premiers abords.

Deuxièmement, j’ai vraiment envie de prendre soin de moi, et de par une réflexion que je mène depuis longtemps, et toutes les informations que j’ai pu trouver au fil des semaines/mois/années, je sais que certains produits de mon alimentation, plutôt d’origine animale, pourraient être diminués voire supprimés, et me permettre de retrouver un petit peu de santé au passage – même si ça ne fait pas tout (routine sport à reprendre, coucou).

Oui, mais voilà. Autant je me suis dit souvent que ça serait facile, autant je n’ai jamais vraiment mis en pratique. D’autant plus que, pour mettre en pratique, je dois devenir ma propre cuisinière la majeure partie du temps – et c’est là que ça se complique. Je suis toujours abonnée aux bons petits plats de maman, et j’avoue que la cuisine et moi, ce n’est pas réellement une grande histoire d’amour. Je vais donc devoir éviter un max les produits d’origine animale (je ne parle pas de les supprimer, notez la nuance) en changeant aussi mes habitudes de facilité.

Dans mon imaginaire personnel, tout cela me pousse à me dire que ça va me prendre du temps – que je ne considère pas spécialement avoir dans les semaines à venir, et de l’argent – que je n’ai pas toujours non plus.

Folle lubie ou challenge plus facile qu’il n’y paraît ? See you dans 46 jours pour un petit topo.

PS : pour l’anecdote, j’ai vu ça hier, le premier jour du challenge donc, et je me suis dit : « je me lance ». Mais un resto s’est mis au travers de ma route – coucou les crevettes et le lard. Hum.

Et toi, quels petits changements essayes-tu d’apporter à ton mode de vie pour que la planète et toi vous soyez en meilleure santé ? Qu’est-ce que tu penses de ce genre de challenge ?

Advertisements

8 thoughts on “Jours sans Viande 2016 – Ma première tentative

  1. C’est rigolo que ce soit une sorte d’événement alors qu’à la base (vu qu’on vient de fêter Mardi Gras), il s’agit du carême ce que faisaient les catholiques après Mardi Gras (d’où cette journée où on mange gras) jusqu’à Pâques. 🙂

  2. Oui effectivement cela doit avoir un lien avec le Carême. En Irlande (où j’habite) c’est encore une tradition très populaire le Carême et quasiment tous le monde décide d’arrêter quelque chose de malsain (nourriture, boisson, fumée,..) . Pour ma part, j’ai juste décidé d’arrêter la bière! (me suis pas trop mouillée). Mais je pense que de limiter la viande peut être une très bonne idée, cela t’apprendra à modifier tes habitudes alimentaires et à les rendre plus saines! Bon courage, je ne suis pas sure que j’y arriverai! 🙂

    • C’est chouette cette version du Carême à l’Irlandaise ! La bière, en tant que belge par contre, c’est dur dur dur d’arrêter 🙂

      Je pense que le coté « limiter » et non pas « supprimer » change tout à la démarche et va me motiver un peu. Enfin, je l’espère 🙂

  3. Ping : Tag #8 : The Dragon Loyalty Award (Clap deuxième) | Les écrits de Julie

  4. Ping : Comment j’ai foiré mes quarante jours sans viande | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s