The (Second) Best Exotic Marigold Hotel

Coucou le petit film bonheur. Si tu ne connais pas encore Indian Palace (le nom français, plus court), je te conseille de vite plonger dans son univers heureux, un peu loufoque et coloré. Et si tu as aimé ? Et bien, profite-en : le deuxième existe, et il est aussi très bon !

Judi Dench, Bill Nighy (<3), Maggie Smith, Dev Patel. Il aura suffi de ces quatre noms pour attirer mon attention la première fois. Indian Palace, s’il réussit à réunir tout ce beau monde, ne peut être que bon. Et une fois qu’on entend un tant soit peu parler du pitch, c’est foutu – on est faits comme des rats : on ne pourra que regarder, et si tout se passe bien, aimer Indian Palace.

Plusieurs britanniques, en âge d’être retraités et en recherche d’une maison de retraite, se retrouvent un peu par hasard pris dans la folle aventure de Sonny Kapoor – The Best Exotic Marigold Hotel. Un lieu de retraite parfait pour nos anglais – sous le soleil de l’Inde, coloré, magnifique. Oui mais voilà, une fois sur place, la brochure était peut-être un peu trop bien réalisée, et le rêve de retraité se transforme vite en palace délabré dont les travaux sont un peu bloqués, manque de fonds.

Tous nos personnages vont vivre des aventures qui les feront grandir en Inde, d’une manière ou d’une autre. C’est à traves les couleurs sublimes, les histoires finalement relativement simples et les paysages qui font envie que John Madden réussit à nous faire envier tout ce beau monde embarqué dans une telle situation.

Ce qui est finalement beau avec ce film, c’est que toutes ces personnes âgées se voient offrir une seconde chance – alors que leur vie était plus ou moins stagnante en Grande-Bretagne, elles vont s’en recréer une en Inde (parfois à contre-coeur).

C’est d’ailleurs, je trouve, l’idée qui ressort de ce joli proverbe partagé par Sonny à un moment :

Indian Palace est vite devenu un de mes films bonheur. Et vous savez quoi ? Ce week-end, j’ai enfin pris le temps de regarder la suite – où Sonny se marie, où on aime encore plus le personnage de Maggie Smith, et où cette fois-ci, le proverbe qui ressort est : A la fin, soit on gagne, soit on grandit. Oh, et accessoirement, où Richard Gere rejoint le casting déjà fabuleux.

Je ne suis pas une grande fan des suites, mais là, pour le coup, je suis séduite. Et je me demande même si je n’attends pas un troisième avec impatience, sans savoir s’il est prévu ou non.

Advertisements

5 thoughts on “The (Second) Best Exotic Marigold Hotel

  1. J’ai vu le 1er une fois à la télé et je n’avais pas spécialement aimé.. C’est dingue comme la télé avec leur pub me casse tout délire pour un film. Ta chronique me donne envie de laisser une seconde chance 😉

  2. J’ai adoré The Best Exotic Marigold Hotel qui avait été un gros coup de cœur. (Bill Nighy hiiiiiiii) Je n’ai pas encore vu la suite mais c’est sur ma liste.

    Et ce proverbe… je l’adore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s