Eux, c’est nous, de Daniel Pennac et collectif

Little Pretty Books avait donc lu ce tout petit livre pourtant si grand. Et m’avait assez facilement convaincue de me le procurer vite en m’expliquant son concept sur Facebook (et en plus, il y a une partie reversée à une association).

Notre monde est bien triste actuellement. Et même lorsqu’on tente de s’obstiner à y trouver du beau, il est des choses qu’on ne peut tout simplement pas ignorer. Des guerres qui durent depuis trop longtemps. Des personnes obligées de vivre l’horreur, là-bas, ici, de là-bas à ici. Des amalgames. De la haine. Des choses qui donneraient parfois presque la nausée.

euxnous_1

 

Eux, c’est nous est un petit outil simple et bien réalisé pour tenter d’apporter des réponses, sans amalgames, sans préjugés ou sans haine à une situation bien trop compliquée. C’est un petit livret à remettre entre les mains des petits comme des grands.

D’abord, il y a le texte de Daniel Pennac, qui nous parle très justement et très simplement. Il y explique que la peur de l’autre est un instinct humain comme un autre. Mais que comme tout instinct, il doit être raisonné de temps en temps. Et il faut pouvoir le dépasser pour accepter des situations dont nous n’avons pas l’habitude.

euxnous_2

 

Ensuite, toujours avec des mots compréhensibles par tous, mais toutefois judicieusement choisis, le livre présente un acronyme sur le mot Réfugiés (R comme réfugié, É comme étranger, F comme frontière, etc. pour en finir sur S comme solidaire). Les auteurs prennent ainsi le temps d’expliquer des concepts si présents dans les médias depuis des mois voire des années, mais dont certaines personnes ne comprennent pas toujours les tenants et aboutissants.

Attention, que l’on se comprenne bien, le livre n’est pas un grand outil de géopolitique pour les nuls ou les intellectuels. Mais il permet cependant de mettre quelques mots sur des choses qu’on ne sait pas toujours comment expliquer : encore une fois, que ce soit aux enfants ou aux adultes, parfois.

J’ai commencé à le prêter autour de moi, parce que je pense sincèrement qu’il peut être d’utilité publique. Et j’espère réellement qu’il va se répandre aussi vite que la haine peut se répandre sur les réseaux. Parce qu’il apporte un message réfléchi, et non de peur. Et parce que ça fait parfois du bien de se faire expliquer les choses comme à un enfant !

euxnous_3

 

Et si ce genre de petit livre t’intéresse, je te rappelle que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme illustrée n’est pas trop mal non plus.

Advertisements

One thought on “Eux, c’est nous, de Daniel Pennac et collectif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s