Dans ma bédéthèque #4

Salut les bédéphiles. Je vous retrouve déjà pour un quatrième rendez-vous tout en phylactères, et même si ce n’est pas tous les jours faciles de m’en tenir à ma résolution de découvrir plus avant l’univers de la BD, je reviens aujourd’hui avec deux chouettes découvertes (donc un très beau coup de coeur). Il s’agit de deux BD’s racontant une histoire entière, sans série derrière donc.

Les esclaves oubliés de Tromelin (Savoia)

Encore une fois, comme dans La Nueve, l’auteur use d’un procédé qui me plaît énormément, puisqu’il se met en dessin pour raconter comment se sont passées ses recherches.

Nous avons donc l’histoire de ce groupe de chercheurs qui se rendent sur l’île désolée de Tromelin, superficie d’un kilomètre carré…

Mais aussi l’histoire de ce bateau, L’Utile, qui fait naufrage aux abords de cette île, et de ces esclaves embarqués de force depuis Madagascar, laissés et oubliés là-bas alors qu’ils ont aidé à construire le bateau qui aurait pu les ramener, et finalement retrouvés après quinze années de subsistance sur une île où il n’y avait a priori pas les ressources pour vivre.

Une belle histoire, qui me montre que la BD historique me plaît !

Sur les ailes du monde. Audubon (Fabien Grolleau et Jérémie Royer)

Voici un nouveau coup de coeur pour moi, très très gros. J’avais été attirée par la couverture, cet homme perdu parmi de jolis oiseaux colorés. Puis, chose que je n’ai encore pas fait en me choisissant des BD’s, j’ai lu la quatrième de couverture, qui m’a totalement accrochée. Et ensuite, j’ai tourné les pages… et je me suis envolée.

Jean-Jacques Audubon est un ornithologue passionné, qui, arrivé du Vieux Continent, va se donner pour mission de dessiner tous les oiseaux du Nouveau Monde. L’auteur de la BD l’annonce tout de suite, il n’a pas hésité à romancer l’histoire de son personnage, qui apparemment le faisait lui aussi de son vivant – certains passages peuvent sembler inventés, mais c’est plus la personnalité d’un personnage que son réel récit historique que l’auteur a voulu mettre en dessin.

Et c’est franchement réussi à mes yeux. Les dessins sont fabuleux. J’ai découvert un personnage historique qui, pour une amoureuse de la nature, est un vrai coup de coeur. Et cette BD a réellement réussi à m’émouvoir. Bref, une trouvaille exceptionnelle s’ajoute à ma bédéthèque.

 

Advertisements

2 thoughts on “Dans ma bédéthèque #4

  1. Merci pour ces jolies découvertes, je vais vois si je peux trouver ces BD qui m’ont l’ait très intéressantes et très belles 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s