Mickey 3D à l’Espace Victor Jara à Soignies (21 mai 2016)

Il y a des groupes dont on a beaucoup de mal à se défaire. Des groupes qu’on suit depuis longtemps et qui n’ont pas encore réussi à nous décevoir. Je te l’expliquais en te présentant leur dernier album, Mickey 3D fait partie de ces groupes, pour moi. Je n’ai loupé qu’un seul album de leur parcours, et n’hésite pas à aller les soutenir en concert dès que possible.

Il faut dire qu’une fois qu’on a goûté aux live de Mickey 3D, pour autant qu’on aime un tantinet ce qu’ils font, on peut facilement se laisser emporter par la musique. Mais cette fois-ci était… particulière. En effet, pour se produire, Mickey 3D avait choisi le Centre Culturel de Soignies – soit la ville à côté de la mienne. C’est rare qu’on ait des groupes de cette importance dans la région, en-dehors des grosses festivités. J’ai donc sauté sur l’occasion.

Et j’ai commencé ma soirée par une très belle découverte. Anwar m’a directement mise dans une ambiance joyeuse. Non seulement parce qu’il n’arrête pas de sourire sur scène, et que c’est assez communicatif, mais aussi parce que sa musique est vraiment entraînante et qu’elle reste en tête. Tiens, je te refile un morceau, parce que je suis gentille. Et je te préviens, si tu accroches, dis-toi bien qu’en live ça en vaut encore plus la peine. Oh, et puisque Mickey et Najah sont venus apprécier l’artiste à cinq mètres de moi, je peux te dire qu’ils l’ont aussi trouvé très bon.

Deux ingrédients donc : une salle plus intime qu’à l’accoutumée pour voir Mickey 3D, et une première partie qui fait déjà chanter tout le public – ce qui n’arrive pas tout le temps. Mickey 3D fait alors son entrée sur scène. Pour entamer ce concert, il annonce directement la couleur : on commence par le nouvel album, et puis on enchaînera avec « les classiques ». Le programme me va.

Le nouvel album est tout aussi chouette en live qu’en CD. Il reprend celles que j’ai déjà repérées – Sebolavy, La rose blanche, Sylvie, etc. Le public accueille ces nouvelles chansons avec tout l’enthousiasme qu’elles méritent. Viennent ensuite le temps des classiques, et une question : combien sommes-nous dans le public, finalement, à les connaître ? La réponse est simple : BEAUCOUP ! Il y avait dans cette salle de Soignies des tas de fans de la première heure de Mickey -et c’était donc d’autant plus grisant, puisque toutes les chansons ou presque ont été reprises en choeur. Rire, joie, et une petite mélancolie ponctuée par une larme lorsqu’il chante Ma Grand-Mère – première fois que je la réécoute réellement depuis le décès de la mienne.

Mickey 3D, c’était un réel plaisir de vous revoir sur scène – vous n’avez rien perdu de votre qualité. J’ai eu un peu peur, au début, que le changement de certains musiciens entraîne une moins grande complicité entre vous – mais ce n’était pas le cas. Vous nous avez emporté avec vous, et je pense que Soignies se souviendra longtemps de votre passage dans ces lieux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s