La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, de Joel Dicker

Ce livre n’est pas passé inaperçu dans l’espace littéraire ces derniers mois, et nombreuses sont les personnes qui me l’ont conseillé. Et de fait, ce roman de Joël Dicker se dévore !

Et décidément, les enquêtes qui m’emmènent jusque la dernière page sont fréquentes ces derniers temps. Alors que j’avais demandé à la Kube de m’envoyer une intrigue qui me ferait me demander ce qu’il s’était passé jusqu’à la fin, j’ai reçu Pierre de Lune. Mais, crois-moi, j’aurais très bien pu recevoir ce thriller contemporain à la place. La Vérite sur l’Affaire Harry Quebert est une très bonne découverte, qui, malgré quelques faiblesses, mérite son succès.

Et je m’étais dit qu’une étoile filante, c’était une étoile qui pouvait être belle mais qui avait peur de briller et s’enfuyait le plus loin possible.

Ce livre, c’est l’histoire de l’écriture d’un livre, entre autre. Marcus Goldman est un jeune écrivain de trente ans, qui a déjà connu un très beau succès. Mais, évidemment, il a la maladie des écrivains alors que le délai se resserre pour son deuxième roman. Il se rend donc chez son « Maître », Harry Quebert, auteur de l’un des plus grands romans américains contemporains.

Etre écrivain, c’est être vivant.

Ce livre, c’est l’histoire d’une sordide disparition, celle de Nola Kellergan en 1975. Trente ans après, son corps est retrouvé… chez Harry Quebert. L’auteur à succès est arrêté, et son élève va n’avoir de cesse de chercher la vérité.

Ce livre, ce sont aussi des histoires d’amour et d’amitié – parfois compliquées, qui font mal et où tout ne finit pas bien à la fin. Mais ce sont des histoires humaines.

L’amour, c’est une combine que les hommes ont inventée pour ne pas avoir à faire leur lessive.

Voilà les aspects qui s’entremêlent dans ce livre, pour un mélange plutôt réussi. Entre enquête policière et conseils d’écriture pour écrivains en mal d’inspiration, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert frappe juste sur moi. Joël Dicker ne propose pas ici une grande leçon de littérature, il n’a pas cette prétention. Toutefois, le mystère reste épais un très long moment, et les rebondissements sont nombreux et efficaces. J’avoue que la fin m’a un peu déçue – elle est si « simple », si « maladroite » pour une enquête qui révélera tant de secrets sur les habitants de la petite ville d’Aurora.

Mais il n’empêche que je n’ai pas su lâcher le livre facilement, et qu’il m’aura réellement tenue en haleine jusqu’à la dernière page. Même si vous devinez deux trois rebondissements, même si vous avez toutes les cartes pour comprendre – vous irez jusqu’au point final de la dernière phrase.

Qui a le droit de dire que vous avez perdu, si vous, vous pensez avoir gagné ? La vie c’est comme une course à pied, Marcus : il y aura toujours des gens qui seront plus rapides ou plus lents que vous. Tout ce qui compte au final, c’est la vigueur que vous avez mise à parcourir votre chemin.

Les personnages sont assez bons, si ce n’est la mère de Marcus – vraiment. Elle est horripilante, mais je pense que c’était voulu. Mais c’était trop pour moi. Vraiment trop. Les autres personnages, principaux ou secondaires, sont finalement tous attachants, intrigants. J’ai un petit coup de cœur pour le Sergent Gahalwood et son franc-parler, son côté un peu bourru mais sympathique, et pour Marcus, cet écrivain plein de rêves mais qui n’hésite pas à retourner voir son professeur pour aller y trouver de bons conseils. et Denise, la secrétaire, la bienveillance incarnée, en quelque sorte. Les personnages secondaires sont finalement bien développés chacun à leur tour, puisque pour la plupart, des secrets et des interventions dans l’histoire vont être révélés.

Je classe ce livre dans les belles découvertes de cette année 2016, et il est certain que je vais m’empresser de découvrir plus encore les romans de ce jeune auteur suisse.

Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé.

Advertisements

6 thoughts on “La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, de Joel Dicker

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s