Harry Potter, The Exhibition (Visit Belgium #1)

Après un camp de mouvement de jeunesse sur le thème d’Harry Potter, j’ai décidé de faire durer la magie et d’aller visiter la fameuse Harry Potter : The Exhibition au Palais 2, à Bruxelles. Je dois vous dire, je l’attendais avec impatience. J’avais hésité à aller la voir à Paris l’année dernière. Et finalement, j’avais été raisonnable, pour avoir quelques mois la surprise qu’elle soit annoncée dans ma capitale.

Bref, j’étais un peu comme Ron devant le chariot de friandises dans le Poudlard Express.

Et je t’avoue qu’arrivée sur place, c’était un peu la désillusion. Arrivée un peu en retard que l’heure prévue sur mon ticket, je me joins au troupeau qui peut entrer pour la fournée suivante. Vu la file, et vu que je suis seule, j’évite la photo sur fond vert, qu’on va de toute façon me faire payer quelques gallions à la sortie. Je passe chercher mon audioguide, et je me remets dans la file.

Là, une dame se charge de faire entrer une vingtaine ou une trentaine de personnes à la fois, pas plus. Je me rassure en me disant que ça va me permettre de profiter plus. C’est enfin notre tour. On pénètre dans une pièce sobre, où seul trône sur un vieux tabouret en bois le Choixpeau. Le vrai. Dingue, il m’appelle. J’avais lu que l’expo était interactive en deux points : la répartition dans les maisons, et la possibilité de jouer au quidditch pour moldus.

Oui mais voilà, vu qu’on passe à la chaîne, et que le prochain groupe attend bien sagement, le Choixpeau ne va pas répartir l’ensemble des gens ici présents. On appelle trois volontaires. Bien malgré moi, je tolère que la place soit laissée aux enfants – je crois que je n’avais de toute façon pas mes chances. Après avoir emballé cette cérémonie, l’employée qui joue le rôle de la poseuse de Choixpeau nous invite gentiement à passer dans la salle d’à côté, où nous attend un montage vidéo de quelques scènes clés des films. Puisque je ne peux pas l’essayer, je profite de ce mouvement de foule pour tenter de prendre la plus belle photo possible du Choixpeau. Mais hélas, c’est sans compter sur l’employée, qui insiste et me précise « qu’il faut maintenant passer dans l’autre pièce pour permettre au prochain groupe d’entrer ». Bref, ne viens pas bloquer notre machine bien rôdée (elle a des consignes, et ça ne doit pas être un chouette rôle pour elle, je vous le concède).

Après le petit montage vidéo, un mur se lève et on se retrouve sur le quai où est stationnée la locomotive du Poudlard Express, avant de se retrouver plongé dans l’exposition même.

Et ça y est. Si l’on commence son exposition en groupe restreint, on se retrouve à ce stade à la suite des groupes précédents qui, tout comme je l’ai fait, prennent bien leur temps pour tout voir. Bref, c’est la cohue. Cette sensation d’être dans un rang qu’on ne peut quitter, sous peine de ne plus rien voir – un peu comme au marché – est un peu désagréable et gâche le plaisir. Mais bon, je retrouve bientôt l’œuf de l’épreuve de la Coupe de Feu, le magnifique livre Fantastic Beasts, le tailleur rose d’Ombrage ou encore des bébés mandragores qui crient réellement. Donc, je me calme un peu.

Toutefois, que l’on se comprenne bien. Il est plutôt agréable de voir tous ces éléments et ces objets qui ont fait la magie des films. Mais ça ne suffit malheureusement pas à installer une ambiance magique dans l’exposition, et c’est là ma plus grande déception. La mise en place est sympathique, mais je suis presque sûre qu’il aurait été possible d’augmenter les petites touches de magie. Qui plus est, certaines pièces représentant les côtés sombres de la magie sont vraiment très sombres. Les photos sont autorisées, mais sans flash, ce qui ne permet pas de s’en sortir. Pour certains objets, il fait même trop noir que pour apprécier à l’œil nu.

Je vous le disais, deux parties « interactives » à l’exposition : le quidditch des moldus. Là, c’est la guerre pour avoir une place et pour pouvoir jouer. Mais encore une fois, j’étais seule, c’est donc un combat que je n’ai pas mené. Le résultat est sympathique, mais là encore, je suis encore un peu déçue. On adapte simplement un de ces jeux classiques dans les films anglo-saxons au monde d’Harry Potter.

Je passe donc mon chemin et continue donc ma visite parmi les artefacts issus des films. Mon audioguide précieux me donne quelques anecdotes intéressantes quant à tel ou tel objet, et m’explique bien à quel point ça peut prendre du temps de penser à tous ces détails.

Enfin, arrivée au shop de fin d’expo, je me jure que je vais craquer mais raisonnablement. Finalement, au vu des prix et du choix trop peu diversifié que pour me plaire, je ne craque pas.

Bref, je ne suis pas mécontente d’avoir visité l’exposition. Toutefois, j’ai pas mal de critiques à formuler, tant et si bien que j’ai l’impression désagréable que le profit passe bien avant la magie et la satisfaction du visiteur dans ce cas. Mais bon, Harry reste Harry. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour lui ?

Advertisements

6 thoughts on “Harry Potter, The Exhibition (Visit Belgium #1)

  1. Pour ma part j’étais allée à celle de Paris et j’en suis ressortie avec les mêmes impressions que toi …
    Bon moi j’ai fait la photo, j’étais avec une copine et je trouvais ça sympa 🙂 Ensuite, j’ai trouvé qu’il y avait énormément de monde et qu’il était difficile d’apprécier tous ces objets … Malgré tout ça fait toujours un petit quelque chose de se retrouver un peu dans cet univers qu’on aime tant 😉 Tout est vraiment bien fait quand même! Mais j’ai trouvé que c’était extrêmement rapide!! Je m’attendais à quelque chose de plus long, j’étais assez surprise de me retrouver si vite à la sortie!!
    Quant à la boutique à la fin, je l’ai trouvé excessivement chère et c’est bien dommage!! On aime tous avoir un petit souvenir de ce monde, adulte comme enfant mais là c’est carrément hors de prix!! Dommage …

  2. Je crois que peu importe l’expo (je pense notamment à celle de Star Wars à Paris ou celle sur les Avengers aussi à Paris), on en ressort forcément déçu car au final, très peu de réelles interactions…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s