La Petite Boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan

Il est lointain le temps où j’aurais rempli ce blog de belles romances de Anna Gavalda et Katherine Pancol. Mes lectures sont désormais plus variées, à tel point que je ne prends plus le temps pour ce genre de livres.

Mais voilà, Johanna de Popcorn & Gibberish a chroniqué la Petite Boulangerie, et depuis, la couverture me hante. J’avais craqué à l’achat, j’ai désormais lu ce petit livre dans le cadre de mon Euro 2016 des livres.

Bien que l’histoire reste assez prévisible, elle dégage tant de sentiments mignons qu’on lui excuse cela. En effet, toutes mes lectures n’offrent pas à l’héroïne un bébé macareux comme animal de compagnie, ni des pêcheurs un peu bourrus mais avec le coeur sur la main comme voisins.

Bien que ce ne soit pas de la grande littérature, l’histoire de Polly est attachante. Son couple et son entreprise allant à l’échec, et au bord de la ruine, elle atterrit dans un appartement délabré sur une presqu’île des Cornouailles où les marées viennent noyer la seule voie d’accès plusieurs fois par jour. Mais il en faut plus pour abattre Polly.

Résolue à mener une nouvelle vie, elle ne se laisse pas démonter et s’adapte à son nouvel environnement : un macareux de compagnie, des nouveaux amis, une passion qui se transforme en travail précaire, et bien sûr, de l’amour.

La Petite Boulangerie doit être pris pour ce qu’il est : un livre facile à lire, un petit bonheur parfait pour être emmené sur la plage ou lu dans l’herbe, au soleil. Un peu comme un macareux qui se glisserait partout avec nous. C’est un livre qui fait du bien, et qui nous présente une série de personnages tous très attachants. Bref, c’est le genre de lecture que je devrais relire plus souvent !

Attention, gros point positif : si cette histoire te donne faim à force des descriptions du bon pain fait par Polly, les recettes se trouvent à la fin (et j’ai bien envie d’en tester).

1606920_10152519587471506_9095949074141335218_n

Cinquième goal marqué dans le cadre de mon défi Euro 2016 des livres.

Désormais, je joue les prolongations. Objectif : fin août 2016 pour marquer tous mes goals.

Advertisements

9 thoughts on “La Petite Boulangerie du bout du monde, de Jenny Colgan

  1. Ping : Challenge – Euro 2016 des Livres | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s