Les Suffragettes

Août semble être un mois propice aux après-midis cinéma en Belgique, étant donné la météo peu clémente. J’ai donc été plus active en visionnage de films, et peux vous présenter mes trouvailles. Parmi elles se trouve « Les Suffragettes », un film pas toujours facile mais qui tente de nous présenter le combat pour l’accès au droit de vote des femmes dans le Londres d’avant-guerre. Jusqu’à maintenant, ma seule connaissance du combat des Suffragettes à Londres dans le cinéma se limite à Madame Banks dans Mary Poppins, donc j’ai voulu creuser un film plus sérieux sur le sujet.

On se retrouve ici en compagnie de Maud Watts. Depuis ses 7 ans, elle travaille pour une blanchisserie, abusée par un patron bien dégueulasse. Un peu par hasard, et par le biais de sa collègue Violet, Maud va prendre part petit à petit aux actions féministes qui ont lieu autour de la figure de l’époque, Emmeline Pankhurst. Son mari, fidèle aux conventions sociales, va s’opposer fortement au fait que sa femme veuille s’émanciper. Petit à petit, et pour la cause, Maud va perdre tout ce qu’elle avait jusqu’à présent, ce qui est probablement le plus dur dans ce film.

L’histoire semble réaliste et se base sur des faits et des combattantes réelles. Ainsi, à part une rare exception, on n’y croise aucun mari prêt à s’engager aux côtés de sa femme – ils sont trop effrayés des réactions de leurs collègues, de leurs voisins, etc. et préfèrent marginaliser leur épouse plutôt que de chercher à savoir si la cause est valable. On y dépeint une société où l’homme a tout pouvoir sur son épouse, ce qui était encore le cas il n’y a pas si longtemps que ça à l’échelle de l’histoire. En Belgique, le droit d’obtenir un contrat de travail et de pouvoir encaisser son propre salaire (avec des limitations) pour une femme n’a été obtenu qu’en 1900.

Bref, sans vous faire ici une leçon d’histoire féministe – ce qui n’est absolument pas dans mes cordes – je vais me contenter de vous conseiller le film si la thématique vous intéresse. Selon moi, le film reste bien fait, il ne veut ni tomber dans l’émotion à tout prix, ni créer du scandale pour rien, ni apaiser les esprits en étant lisse. Il est une bonne façon d’aborder un combat qu’ont mené nos grands-mères, sous un angle très romancé, certes, mais qui semble plutôt efficace.

De vraies suffragettes !

Advertisements

3 thoughts on “Les Suffragettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s