Evil Dead (1983)

Coucou la blogo ! Bon, on est d’accord – j’ai plutôt raté ma semaine Halloween. Je n’ai publié que deux films sur les cinq prévus, et je n’en ai vu que trois dans les délais que je m’étais fixés. MAIS, j’ai quand même pris mon courage à deux mains pour les terminer et revenir en grande forme Halloweenesque après mon séjour à Londres. On fait comme si ?

This is Halloweek.

On revient donc avec Evil Dead, le troisième film sur la liste de mon cousin. Et Evil Dead, ça commence bien ! Coucou la bonne idée les gars, un groupe d’ados part donc passer un week-end dans une cabane un peu flippante au milieu des bois, bois dont la seule issue et le seul retour vers la civilisation est un pont totalement délabré qui cède déjà en grande partie quand ils tentent de le traverser pour aller vers la cabane. Je sais pas vous, mais j’aurais probablement fait demi-tour déjà, #maisbon.

Encore une fois, il s’agit ici d’un film qui a mal vieilli, notamment pour les bruitages des filles possédées (peut-être la version française qui fait ça). Mais je dois reconnaître que sans ça, c’est pile le genre de film qui me fout bien les chocottes. Heureusement, ces bruitages et le fait de regarder des films d’horreur quand il fait jour ont un petit peu supprimé l’effet panique.

Comme pour An American Werewolf in London, il y a ici aussi de très bons cadrages, et cela donne un bon point visuel au film.

Par contre, ici, on entre dans la catégorie de films d’horreur où les personnages sont exaspérants au possible. Gros big up à Sheryl, qui est la seule à croire « au monstre » dont parle la vieille cassette audio laissée par l’ancien habitant de la cabane (non mais si ça c’était pas un gros indice qu’il fallait se carapater fissa). Malgré ça, elle décide quand même d’aller faire un tour seule dans la foret en pleine nuit quand elle entend un bruit – logique. Ca lui apprendra.

Troisième bon point pour mon cousin – va-t-il faire un sans faute pour cette sélection de films d’horreur ?

Advertisements

4 thoughts on “Evil Dead (1983)

  1. Mon dieu, que j’ai ri devant ce film, que j’ai également vu, il y a seulement deux mois ! 🙂 Le film est déjà drôle en soi tellement les personnages sont stupides ! Et comme tu le dis, ça a TRÈS mal vieillis ! Personnellement, j’ai pas eu peur une seule seconde, au contraire, j’arrêtais vraiment pas de rire ! ^^ Mais, je vais sûrement voir le deuxième, rien que pour rire encore un bon coup, parce que, c’est quand même un peu fun comme film « d’horreur » ! 😉

    • Je suis sûre qu’à l’époque, ça devait être convaincant. Mais la fille qui fait un peu la poupée diabolique a eu raison de moi, et j’ai ri aussi 🙂

      • Oui, je suis sûre aussi qu’à l’époque, ça devait faire son effet. Mais là, le maquillage, les scènes gores, les attitudes des personnages complètement à côté de la plaque et le rire de la nana possédée, c’était juste trop drôle ce mix ! ^^

  2. Ping : Night of the living dead (1968) | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s