Le fantôme de l’Opéra, de Gaston Leroux.

Voilà, la période d’Halloween se clôture, et avec elle, le Challenge Frissons d’Halloween proposé par Popcorn & Gibberish. L’occasion pour moi de vous parler donc des quatre livres choisis pour ce Challenge. Ah. On me dit dans l’oreillette que ? Quoi ? Ah, je n’ai réussi à n’en lire qu’un dans les temps. Bon. Nouveau challenge : je me laisse jusque fin novembre pour vous présenter les quatre livres ! Comment cela, je triche ? Et alors ?

Bon. Allez. Tout n’est pas tout raté – j’en ai quand même lu… un ! Le Fantôme de l’Opéra était la lecture qui me tentait le moins sur le challenge, et j’en suis venue à bout, avec finalement une bonne surprise à la clé.

Avec Gaston Leroux, je suis partie dans une enquête pour savoir qui était donc ce F. de l’O. (je le trouve trop cool, le fantôme) et ce qui est arrivé à la magnifique chanteuse Christine Daaé et son amour, le Vicomte de Chagny. Evidemment, cette histoire est une fiction. Mais c’est tellement entraînant.

On se balade tout au long de l’histoire dans les dédales d’un lieu incontournable du paysage parisien, on rêve de ce lac souterrain où se terre Erik, on sourit, parce que F. de l’O. est quand même facétieux, bien que plutôt dangereux, finalement. Cette histoire, c’est à la fois une enquête et une histoire d’amours – oui, oui, au pluriel.

Ce livre était une belle surprise, et bien qu’il y ait quelques longueurs, on ne s’ennuie pas. On s’attache petit à petit à l’ensemble des personnages – F. de l’O., les pauvres directeurs tournés en bourrique, la brave Mame Giry, le Persan, les jeunes amoureux, etc. Ils ont tous des faiblesses et tous se font prendre dans la toile créée au fil des années par ce fameux Fantôme.

challengehalloween2016

 

Premier frisson d’Halloween, où les fantômes prennent vie.

C’est donc mon seul point marqué pour ce Challenge, et les trois autres livres seront des restes de bonbons que l’on savoure encore bien après Halloween.

Malheureusement, le Fantôme n’en est pas un – pas de point pour mon Challenge Lectures de l’Imaginaire donc.

Advertisements

6 thoughts on “Le fantôme de l’Opéra, de Gaston Leroux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s