Harry Potter and the Chamber of Secrets de J.K. Rowling.

Je continue ma relecture, lentement mais sûrement, de sept tomes d’Harry Potter en anglais. Pour rappel, c’est la première fois que je relis cette oeuvre depuis que j’ai découvert l’univers, quand j’avais 10 ou 11 ans.

Comme pour le premier, je ne vous ferai pas de chronique habituelle – tout le monde connaît l’histoire, et cela fait partie de livres pour lesquels j’ai eu ma première impression il y a plus de quinze ans, c’est sentimental. Je vais donc continuer à vous partager mes impressions quant à la relecture.

Bless them – they’ll (the Muggles) go to any lenghts to ignore magic, even if it’s staring them in the face…

La Chambre des Secrets est probablement l’un des livres que j’ai le moins apprécié en son temps, et le relire sous un tout autre jour m’aura permis de redorer un peu son blason. J’avais notamment oublié à quel point Lockhart était exaspérant, mais réellement bien écrit par Rowling. J’ai pu revoir tous les indices qui nous mettent sur la voix de Ginny ayant un rapport avec tout ce qu’il se passe.

D’ailleurs, en parlant des indices, je suis tombée sur un article de quelqu’un qui a aussi relu l’ensemble des années après. Je me dois de vous partager, même si je n’ai pas lu jusqu’au bout. En effet, puisque j’ai compris la logique dans laquelle l’auteur de l’article a cherché à mettre en avant une certaine façon de faire « policière » dans les Harry Potter, je n’ai pas été plus loin que le tome 2, pour tenter de trouver les indices à relever lors de ma relecture du Tome 3 et des suivants.

Mais je m’égare.

It is our choices, Harry, that show what we truly are, far more than our abilities.

Même si j’ai un peu de retard dans ma lecture, puisque je voulais finir l’intégrale avant d’aller voir la pièce The Cursed Child (ce qui est chose faite), je suis heureuse de continuer ainsi à me replonger dans cet univers si efficace et si brillamment construit. J’ai bien grandi depuis ma première lecture, mais le charme opère toujours. Et à nouveau, des tas de petits détails oubliés me sont revenus.

Never trust anything that can think for itself if you can’t see where it keeps its brain.

Le challenge Littérature de l'Imaginaire

Challenge lecture : Littérature de l’imaginaire (4ème éd.) :

14/24 (Catégorie A-Echelon 2)

challengehalloween2016

Second frisson d’Halloween, où j’embarque dans un univers magique.

Cette lecture n’est pas un point marqué dans les temps, mais c’est un point quand même.

Advertisements

5 thoughts on “Harry Potter and the Chamber of Secrets de J.K. Rowling.

  1. J’avoue que la Chambre des secrets est aussi l’Harry Poter que j’ai le moins aimé mais c’est vrai qu’il est tout de même mieux que le film et que finalement avec tous les détails qu’il y a dans le livre on se dit avec le recule qu’il n’est pas si mal!

    • C’est exactement ça ! Il faut forcément qu’il y en ait un qu’on apprécie moins, mais c’est pas pour ça qu’il est mauvais pour autant, loin de là 🙂

  2. Ping : Je me lance dans mon premier challenge lecture – Littérature de l’imaginaire (4ème éd.) | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s