Ces séries S02#01 : Qui m’occupent en ce début 2017

Vous l’aurez remarqué, la lecture n’est pas mon fort ces temps-ci. Mais j’aimerais continuer à vous parler un peu, donc je me dois de vous parler d’autres formes de culture. Et ça fait déjà quelques temps que je n’ai plus parlé séries ici-même. Pourtant, j’en ai quand même regardées quelques unes depuis l’an neuf. Surtout que je profite de trois mois gratuits Netflix depuis un mois maintenant (plus que deux !)

Je te passerai celles que je suis depuis des années, évidemment. Mon amour de Grey’s Anatomy et Esprits Criminels n’est plus à discuter.

Downton Abbey – Suite et fin

Je te disais, lors de mon bilan 2016, que j’avais regardé les trois premières saisons. Dévoré même. Et bien je n’ai fait qu’une bouchée de la fin. Je comprends totalement l’amour que de nombreuses personnes portent à cette série. Le cadre, les personnages, les scénarios. Tout est très bien mené, et nous pousse à ne pouvoir qu’adorer. C’était donc un gros coup de coeur, et il est très probable que je regarde à nouveau l’intégrale un jour.

The Last Man on Earth – S01 et S02 (en partie)

Le but de cette année 2017 ? Vider un peu ma – trop longue – liste de séries à regarder. C’était dans mes bonnes résolutions. Donc, je sélectionne petit à petit, une à la fois (puisque je garde vingt séries en cours à côté de cela).

J’ai donc sélectionné The Last Man on Earth. Je voulais du léger et du comique, je suis servie. Même s ‘il y a des épisodes moins intéressants, l’ensemble est plutôt sympathique. Les deux personnages principaux sont assez atypiques dans le monde sériesque actuel, puisqu’on retrouve deux personnes un peu paumées. Phil/Tandy Miller, menteur compulsif en rémission. Et Carol Pilbasian, pieuse et fan de DIY pailleté.

Le pitch est simple : tout le monde a été touché par une épidémie. Dans le premier épisode, on suit Phil Miller, dernier homme sur terre. Il a fait le tour de l’Amérique pour trouver des survivants, en laissant des panneaux « Alive in Tucson », et en chapardant par la même occasion deux trois bricoles (une tête de T-Rex, la constitution américaine, etc.) Il survit, il fait ce qu’il veut, mais pourtant, il n’est pas heureux. Vous vous doutez bien qu’il ne restera pas « The last man on earth » trop longtemps. Quelques nouveaux personnages vont arriver, et avec eux, des situations assez rocambolesques.

Ce sont des épisodes de 20 minutes (ce qui devient rare, je trouve), et ça divertit vraiment pas mal.

Santa Clarita Diet – S01 (deux ou trois épisodes)

Quand j’avais vu la bande-annonce, j’avais adoré. En plus, Drew Barrymore mène la série Netflix. C’était parfait. Donc, j’ai cherché à regarder. Et après 5/10 minutes du premier épisode, à une fameuse scène de maladie qui lance l’intrigue, j’ai dû arrêter. Je suis très sensible par rapport à ça, et c’était insoutenable. Mais je ne me suis pas arrêtée à ça. J’ai donc retenter ma chance, en fermant les yeux cette fois à la fameuse scène (mais les sons me rendaient encore tout ça difficile). Je n’ai pas encore su avancer énormément dans la série, Amoureux prenant le contrôle de Netflix depuis quelques jours pour sa série (dont je te parle après). Mais j’adore. C’est tout à fait mon humour, ce sont des situations absurdes et ça rend vraiment bien.

Sheila, après sa fameuse scène de maladie donc, devient mort-vivante. Mais elle continue malgré tout à vivre la vie de banlieue. Son mari l’aidera à trouver de quoi se nourrir. C’est un peu absurde, mais très chouette ! Et j’ai hâte de voir ce que ça nous réserve pour la suite.

UPDATE : à l’heure où j’ai programmé cet article, je n’avais pas fini. Mais depuis, j’ai dévoré les épisodes comme Sheila dévore les bad guys. Et j’ai hâte de voir la suite, puisqu’elle a été confirmée pour une saison 2. C’est léger et un peu décalé. Ca se mange sans fin, comme on dit !

Sons of Anarchy – S01, S02, S03 et S04 (en morceaux)

Et oui. Cela fait des années qu’Amoureux et moi devons regarder cette série appréciée par beaucoup. Mais monsieur a décidé de commencer sans moi, et d’avancer quand je dors. Donc bon, je suis de façon décousue, mais je suis. Et j’accroche à cette vie de club de moto qui baigne dans de sombres affaires. Sombre par moment, comique à d’autres – c’est un équilibre assez bien maîtrisé, et qui laisse le spectateur en haleine.

Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire – S01

Gros coup de cœur en provenance de chez Netflix. L’adaptation des romans de Lemony Snickett (que je n’ai jamais lus) m’avait déjà bien plus en film avec Jim Carey dans le rôle de l’effroyable Comte Olaf. Mais là, je pense qu’on passe à un autre niveau d’adaptation. Si j’ai bien compris l’idée, deux épisodes couvrent un livre (et il y en a quelques uns), et cela permet d’approfondir plus les intrigues que l’on a pu voir dans le film. Le choix des acteurs colle très bien avec l’ambiance donnée. Et comme l’avait fait remarqué Bloomsbury Muffin sur facebook, il y a un côté Pushing Daisies qui fait tout le charme de l’univers. J’ai hâte de voir la suite, et de retrouver Neil Patrick Harris dans un rôle qui semble taillé pour lui !

Advertisements

5 thoughts on “Ces séries S02#01 : Qui m’occupent en ce début 2017

  1. Je trouve Last Man on Earth très drôle, je me souviens m’être fait la première saison en un temps record ! J’adore ce côté atypique des personnages dont tu parles.
    C’est vrai qu’on tombe beaucoup plus souvent sur des épisodes de 3/4 d’heure, voire 1h ces temps-ci, j’ai l’impression, donc 20min, on a beaucoup moins de scrupules à les enchaîner^^ J’avais commencé un petit bout de saison 2 sans vraiment continuer par contre : je trouve que le pitch s’essouffle assez vite, au final, et que l’humour tourne un peu en rond, c’est dommage =/

    • Oui moi aussi je me suis stoppé sur l’ep 6 de la saison01 de The Last Man on Earth. je trouve que c’est mieux en long métrage du genre un film en deux ou trois parties qu’en série.

  2. J’ai tellement envie de me mettre aux désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, mais déjà il faut que je les relise (il y a 13 tomes au fait). D’après la bande-annonce la série à l’air de correspondre à l’univers des livres. En plus, j’en entend que du bien. Non c’est décidé faut vraiment que je m’y mette.

  3. J’avais adoré Downtown Abbey et j’ai bien le goût de regarder Santa Clarita Diet… Mais je crois que j’ai mal lu le synopsis de départ.
    Pour les Sons, ils m’ont perdu à la saison 3, ça devenait trop absurde pour moi. Dommage, j’aimais vraiment beaucoup ce clans d’accidentés de la route parfois pervers mais très touchants. Peut-être faudrait il que je reprenne avec plus de hauteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s