La Belle et la Bête

L’année cinéma est ponctuée par de nombreuses sorties chaque année, mais parmi elles, on retrouve souvent des titres très attendus. Et pour 2017, très haut dans cette liste, on retrouvait la Belle et la Bête.

Grand classique Disney de notre enfance, Belle et son prince poilu sont de retour au cinéma, en live action, incarnés par deux acteurs qui ne peuvent que ravir notre génération : Emma Watson (Hermione, féministe, qu’on ne présente plus) et Dan Stevens (Matthew de Dowton Abbey – maintenant que j’ai vu, je comprends).

hqdefault

Je ne me suis initiée que récemment aux remakes en live action des dessins-animés de notre enfance, et donc, je continue de douter sur la réussite. La Belle et la Bête ont-ils réussi à tirer leur épingle du jeu ?

Et bien pour ma part, oui. Le film reste très proche de la version dessin-animée, donc on pourrait se dire qu’il n’y a pas de réelle valeur ajoutée. Mais pourtant, j’y ai trouvé deux grands points forts. Le premier, c’est justement que le film nous propose à nouveau la magie avec la technologie actuelle. Si on connaît l’histoire, voir cette magie en live action est un atout énorme. Qui plus est, ça permet à une nouvelle génération de tomber sous le charme de cette héroïne lectrice et de sa belle histoire d’amour. Si le dessin-animé ne plaît plus, les jeunes auront au moins ce film à se mettre sous la dent. Le deuxième grand point fort, c’est que les scénaristes ont malgré tout pensé aux spectateurs plus âgés, qui ont grandi avec le dessin-animé. Il y a pas mal de petites touches d’humour et de clins d’œil pour un public plus adulte. Et ça m’a permis de me sentir intégrée dans cette histoire connue. Il faut souligner aussi la qualité des effets spéciaux, qui rendent Lumière et Big Ben, par exemple, si vivants.

Beauty and the Beast

Le casting est d’une très bonne qualité : Emma Watson et Dan Stevens tiennent les rôles principaux. Mais on retrouve aussi Luke Evans en un Gaston toujours aussi énervant. Et en personnages secondaires (coincés dans la forme d’objets du mobilier), notez Sir Ian McKellen, Emma Thompson, Ewan McGregor ou Kevin Kline.

Pour moi, c’était un bonheur de replonger dans ce château merveilleux, et de l’imaginer encore plus réaliste.

Advertisements

4 thoughts on “La Belle et la Bête

  1. « Maintenant que j’ai vu, je comprends » – N’est-ce pas ? Il est à tomber ce jeune homme ! Il joue dans la série Légion aussi 😉
    Je n’ai pas encore vu le film mais ça ne saurait tarder. 🙂

  2. Pour ma part, j’ai eu du mal à vraiment apprécier cette adaptation… Il y avait beaucoup trop de chansons, et j’éprouve de grandes difficultés à savourer un film lorsque celui-ci ressemble à une comédie musicale. J’ai moins ce problème dans un dessin animé… C’est dommage car j’attendais avec impatience cette adaptation… Mais heureusement cette dernière plaît à d’autres personnes et c’est tant mieux 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s