Challenge à mille #1 – Bilan

Du lundi 25 septembre au dimanche 1er octobre se déroulait la semaine à 1000 du Pingouin Vert. Le concept est simple : une semaine pour lire 1000 pages. Si comme moi, le grand méchant week-end à 1000 vous effraie, c’est une bonne première étape pour jauger de quoi on est capable.

D’habitude, je suis ça de loin. Mais cette fois, j’ai décidé de sauter dans le train et de tenter ma chance.

J’avais décidé d’affronter ça « à la cool » – pas de PAL, pas de pression. Mais rapidement, mon humeur voudra qu’il en soit différemment.

Semaine1000PingouinVert

Lundi, 00h01.

Je déconne, je dormais encore à cette heure-là. Mais, plus pour très longtemps. Une petite insomnie est venue doucement s’insinuer dans ma première journée. Debout à 2h30, prise d’une soif gigantesque, je suis donc descendue me servir un verre d’eau… pour me rendre compte que je n’arriverais pas à me rendormir tout de suite.

Ni une ni deux, j’ai dégainé mon livre en cours – Pendragon – pour une bonne avancée nocturne – jusque 5h du matin.

Dans mon insomnie, je décide aussi de faire une PAL – finalement, je sais plus ou moins ce que je veux lire durant cette semaine – reste plus qu’à vérifier si ça fait 1000 pages.

Ma PAL était donc :

  • Pendragon (en cours) : restait 323 pages.
  • Le Graal : 478 pages.
  • Edelweiss (BD) : 90 pages.
  • Conduite interdite (BD) : 112 pages.

Cela me faisait donc un total de 1003 pages, plutôt sympa pour une première tentative donc.

Bilan de ce premier jour : 260 pages – une grosse partie ayant été lue durant cette nuit donc.

Mardi.

Amoureux rentrant un peu plus tard que moi chaque jour, je profite de ce moment pour avancer un peu. Rien de particulier à signaler. 63 pages.

Mercredi.

Je commence à être malade. Zut. Ça ne m’arrange décidément pas. 122 pages malgré tout, principalement parce qu’Amoureux a été à l’escalade après le boulot. J’aurais pu faire plus, mais du mal à me concentrer.

Jeudi.

Je lâche un peu mes romans pour une avancée « facile » avec Edelweiss. Une BD de 90 pages, ça fait grimper le compteur. J’ajoute quelques pages du Graal en plus – Amoureux travaille tard. Mais je dois me coucher tôt, demain, c’est la première conférence au boulot depuis que j’ai commencé.

155 pages.

Vendredi.

Je n’ai pas réussi à dormir tôt finalement, mais je n’avais pas su lire plus non plus jeudi. Je suis donc fatiguée, et je donne tout à la conférence au boulot. Mon Papatron (un papa qui est aussi un patron donc) me connaît assez bien. Ma consigne pour la fin de journée : dormir. J’ai eu de la fièvre depuis deux jours (et la nuit surtout, coucou les hallucinations) et il sait que je veux être en forme pour le week-end « team-building ». J’obéis donc sans trop me faire prier et fais une trèèèès longue sieste. Malgré ça, je n’arrive pas à lire le soir, parce que je n’arrive pas à rester concentrée longtemps (coucou la fièvre).

4 pages. (LOL)

Samedi.

Donc si vous suivez, je travaille les deux jours du week-end. Mais ce n’est pas grave, ça ne finit pas si tard et je peux lire durant la soirée. Je croise enfin Amoureux un peu plus que le temps d’un Bonne Nuit, donc j’avoue que lire n’est pas ma priorité. Je l’autorise toutefois à sortir voir nos amis après avoir rechargé mes batteries de calins.

140 pages.

Dimanche.

Dernière ligne droite. Si vous avez fait une rapide addition, vous savez que mon objectif peut être atteint… mais ne le sera pas. Il aurait fallu pour ça que je lise toute la soirée, et j’étais cassée par les médicaments, j’avais envie de juste me poser et donc, j’ai préféré finir sur un « raté » pour cette première.

42 pages.

Bilan

Je mets quand même raté entre guillemets parce que je ne considère pas du tout avoir raté, 786 pages en une semaine, je ne le fais que rarement finalement. Donc j’ai pu avancer grandement dans mes lectures et c’était mon premier objectif. Pas raté non plus parce que, finalement, ma semaine n’était pas du tout propice à ce que je réussisse : week-end épuisant avant, insomnie, sortie le lundi, grosse semaine au travail et maladie. C’est plutôt pas mal du tout en fait.

J’ai déjà noté le rendez-vous pour octobre qui va donc grandement m’aider à venir à bout du Challenge Halloween de Popcorn & Gibberish (je vous présente bientôt ma PAL).

8 réponses sur « Challenge à mille #1 – Bilan »

    • En effet 🙂 Ca doit rester un plaisir avant tout ! Mais c’était un challenge intéressant, pour voir qu’il est encore possible de dévorer plusieurs livres par semaine malgré les agendas remplis etc. 🙂

  1. J’avais déjà participé à une semaine à 1000, et j’avais lu environ 650 pages. Ton bilan est très positif ! Ca me donne d’ailleurs envie de recommencer :p

  2. Ping : Challenge à mille #2 – Bilan | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.