Milk and Honey, de Rupi Kaur (Club de lecture féministe de Carnet Parisien #3)

Bon, décidément, je fais quelques petits détours dans ma mise à jour Our Shared Shelf, mais c’est parce que les livres proposés par Carnet Parisien sont aussi très bons et que j’ai hâte de les lire.

Cette fois-ci, c’est le recueil de poèmes Milk & Honey de Rupi Kaur qui m’aura fait succomber. Il faut dire que je bave sur ce recueil depuis des mois, j’ai l’impression, sans jamais craquer. J’ai fini par accepter l’idée de me procurer une version numérique à défaut de mieux (par manque de deniers, entendez-donc). En anglais, parce que finalement, même si lire de la poésie en anglais me faisait un peu peur, Pikobooks m’avait dit qu’il était super abordable.

25986827

milk and honey is a
collection of poetry about
love
loss
trauma
abuse
healing
and femininity
it is split into four chapters
each chapter serves a different purpose
deals with a different pain
heals a different heartache
milk and honey takes readers through
a journey of the most bitter moments in life
and finds sweetness in them
because there is sweetness everywhere
if you are just willing to look

Bon, je ne peux donc te parler que de la version anglaise, même si la traduction proposée par les Editions Charleston semble plaire autant que la version originale. Et bon sang que cette lecture est merveilleuse.

You were so afraid of my voice I decided to be afraid of it too

J’ai hésité un petit moment à ne te livrer que trois mots pour la chronique du livre, sans beaucoup plus d’explications. Ces trois mots auraient été « Sublime et dévastateur ». Parce que ce sont les deux sensations qui ressortent quand on dévore ce recueil d’une traite sur sa pause midi. Que celles qui ont, par contre, pris le temps de savourer se rassurent : je compte me replonger dedans plus lentement, pour appréhender, bien apprécier, savourer tout ce que j’aurais besoin de savourer.

Mais finalement, je me suis dit qu’il fallait que je t’en parle avec plus de mots. Tu sais, pour que tu te précipites dessus et que tu savoures, toi aussi.

Dans ce recueil, Rupi Kaur nous livre des poèmes sublimes (certains d’une phrase seulement, mais tellement puissants), d’une beauté rare, mais parfois extrêmement durs. Elle y évoque des thèmes difficiles comme les viols et attouchements qu’elle a subis pendant son enfance par un (ou plusieurs ?) membre de sa famille. Elle y évoque des parents qui se disputent. Elle y évoque sa reconstruction. Elle y évoque l’amour, mais aussi la rupture. Elle y évoque surtout son parcours, difficile, pour arriver enfin à s’accepter et à s’aimer, elle avant tous les autres.

Certains textes sont extrêmement durs, pas seulement durs parce qu’ils parlent de thématiques difficiles, mais durs aussi dans le sens de « bruts ». Elle évoque le fait qu’elle ne sache pas trop si le fait d’écrire la soigne ou la blesse. Et on sent que dans certains textes, elle a juste besoin de dire des choses de la manière la plus brute possible, parfois en étant un peu crue.

Malgré toute cette douleur qu’elle partage avec le lecteur, on ne ressort pas du tout du livre détruit ou abîmé parce que ce qu’on a lu fait mal. J’ai l’impression qu’on ressort de ses poèmes grandi, reboosté, avec une petite lueur d’espoir qui se ravive quelque part.

Si j’ai lu le recueil d’une traite, je sais déjà qu’il va rester dans un coin accessible, pour pouvoir être ressorti à chaque fois que j’en ressens le besoin et l’envie. Merci Carnet Parisien pour m’avoir enfin poussé à découvrir ce bijou !

you were a dragon long before
he came around and said
you could fly

you will remain a dragon
long after he’s left

11 réponses sur « Milk and Honey, de Rupi Kaur (Club de lecture féministe de Carnet Parisien #3) »

  1. Ping : #Popsugar #ReadingChallenge #2017 | Les écrits de Julie

  2. Ping : #OurSharedShelf #15 – Le titre est tombé | Les écrits de Julie

  3. Ping : Challenge 2017 – Tour du monde des livres | Les écrits de Julie

  4. Ping : Mon année 2017 : pas aussi livresque que souhaitée ! | Les écrits de Julie

  5. Ping : The sun and her flowers, de Rupi Kaur | Les écrits de Julie

  6. Ping : #OurSharedShelf #20 – Le titre est tombé | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.