Arrête d’inventer d’Inês d’Almeÿ et Sébastien Chebret (Masse Critique Babelio #8)

La dernière masse critique organisée par Babelio proposait des livres jeunesse, ce qui est toujours une bonne occasion de tenter sa chance : les livres sont souvent suffisamment courts pour être casés facilement dans le délai de trente jours demandé pour remplir les conditions Masse Critique, il y a parfois de très belles petites surprises, et surtout, les livres pour enfants sont bien plus adaptés aux adultes qu’on ne le croit parfois.

arrete-d-inventer

Bref, ni une ni deux, j’ai sélectionné beaucoup trop de livres (encore une fois), et ça m’aura permis de recevoir cette fois-ci Arrête d’inventer, un petit album pour enfants imaginatifs et adultes qui n’ont jamais cessé de l’être.

Dedans, on retrouve une petite fille qui arrive à voir dans le moindre petit événement banal du quotidien une aventure folle. C’est ainsi qu’elle se retrouve sur un bateau dans une tempête en plein rangement de sa chambre, ou encore au cœur de l’Amazonie quand papi lui a demandé d’aller chercher des tomates dans le potager.

Le problème avec cette petite fille, c’est que tous les adultes lui disent qu’il faut qu’elle arrête d’inventer des histoires : maman, sa maîtresse, papi. Même s’il est important que les enfants distinguent leurs aventures rêvées de la réalité, je crois que je rejoins plutôt la grande soeur de notre héroïne qui la pousse à lui raconter ses histoires les plus folles.

Cette Masse Critique était un vrai bonheur pour moi, puisque j’ai toujours été une grande faiseuse d’histoires abracadabrantes, et je continue à l’être adulte – et je chéris cet aspect de ma personnalité.

L’album est donc à mettre entre les mains des enfants imaginatifs pour qu’ils comprennent qu’ils ne doivent jamais arrêter de vivre des aventures.

Les dessins de Sébastien Chebret, très colorés et assez simples, permettent de se plonger de façon plutôt efficace dans les aventures de notre héroïne, tout en reconnaissant petit à petit les éléments de la réalité dans son imaginaire.

Advertisements

One thought on “Arrête d’inventer d’Inês d’Almeÿ et Sébastien Chebret (Masse Critique Babelio #8)

  1. Ping : Presse | Tracés transitoires / Rastos transitórios

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s