Dans ma bédéthèque S03#05

Je m’approche doucement de la fin de cette sélection BD de Prix Littéraire des Chroniqueurs web, et je dois avouer que, même si un classement se dessine petit à petit, il y aura eu de très belles découvertes pour moi – et une envie folle de participer à nouveau pour la prochaine sélection !

Un bruit étrange et beau (Zep) (Éditions Rue de Sèvres)

un-bruit-c3a9trange-et-beau-zep-rue-de-sc3a8vres-chamois-e1477848494360

Don Marcus est un moine chartreux. Cela fait plus de vingt ans qu’il a fait vœu de silence et qu’il s’en tient à ses vœux. Mais, alors qu’il se rapproche un peu chaque jour de l’apaisement qu’il est venu chercher en rentrant dans les ordres, un événement va venir perturber cela.

Dans son monastère, Marcus – autrefois William – reçoit rarement des nouvelles de l’extérieur. Mais ce jour-là, on lui apprend que sa tante est morte, et qu’il est attendu pour la lecture du testament. Sa tante, la même personne qui a tenté de le décourager quand il a exprimé sa volonté de devenir moine.

À contre cœur, William va donc devoir se rendre à Paris et affronter la société qu’il fuyait un peu depuis plus de vingt ans. Les bruits. Les couleurs. Les odeurs. Les gens.

Cette BD a été une découverte étonnante pour plusieurs aspects à mes yeux. D’abord, parce que je connaissais le nom de Zep, et qu’il était inconditionnellement lié à celui de Titeuf dans ma tête. Pourtant, en refermant cette histoire, j’ai eu envie de me précipiter chez un vendeur de BD’s pour voir ce qu’il avait d’autre de Zep qui ne soit pas Titeuf.

C’est une histoire de silence, de quête, de doutes et d’envies, finalement. Le retour à Paris de William va évidemment lui permettre de questionner sa foi et la recherche qu’il a mis tant d’années à poursuivre, celle de la sérénité.

Je n’ose pas en dire trop, parce que je veux que votre surprise soit aussi belle que la mienne. Mais cette BD laisse sans aucun doute sa petite marque en vous, et je dois dire que cette petite marque est plutôt étrange, et belle.

Collaboration horizontale (Navie & Carole Maurel) (Editions Delcourt)

Décidément, le hasard aura voulu que j’enchaîne donc la lecture de mes deux plus belles découvertes de cette sélection du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web. A l’heure où j’écris ces lignes, il me reste encore deux BD’s à découvrir. Et je dois vous avouer que Collaboration horizontale est venue placer la barre assez haut !

On se retrouve ici d’abord dans la cuisine d’une grand-mère, qui tente de faire comprendre à sa petite-fille que oui, l’amour ça peut faire mal et rendre heureux. Nous sommes à notre époque. En évoquant les souvenirs de son Amour, celui avec un grand A, la grand-mère va nous plonger dans un immeuble en plein Paris et en pleine seconde guerre mondiale.

Dans l’immeuble, on retrouve une multitude de personnages attachants, touchants ou énervants – mais qui ne laissent pas indifférents quoi qu’il en soit.

Collaboration horizontale va aborder l’amour, évidemment. Mais aussi la délation, la résistance, l’éloignement, la violence, le jugement des autres, le non-jugement, aussi. Et sincèrement, cette BD aborde tout cela avec beaucoup de talent, ai-je trouvé. Je ne te le cacherai pas, plusieurs passages m’ont émue au point de voir arriver les larmes. Certains personnages m’ont réellement touchée, comme Camille ou Jo – d’autres m’ont carrément révoltée.

Collaboration horizontale, c’est ce genre d’histoire qui nous permet de nous rappeler que la guerre était horrible, même quand elle ne touchait pas directement. Qu’elle peut faire ressortir le pire chez les gens. Mais aussi ce qu’il y a de mieux.

Une fois encore, je ne vais pas poursuivre mon éloge, de peur de trop en dire. Désolée pour les deux BD’s qui suivent encore cette lecture. Vous avez un poids bien lourd sur vos petites épaules, même si tout n’est pas encore joué !

Advertisements

11 thoughts on “Dans ma bédéthèque S03#05

      • Oui je me suis dit la même chose ! D’ailleurs si tu ne connais pas Axolot (le sujet de mon dernier article) je te conseille de foncer, c’est vraiment très chouette !

      • Ouiii, j’ai vu, j’adore ! Je n’ai lu que le tome 1, qu’on m’avait offert à Noël – mais les achats des autres tomes sont prévus cette année 🙂

      • Franchement les 4 tomes sont tous des petites pépites ! Je n’ai eu aucune déception ! Pour ma part je projette d’acheter deux autres livres de Patrick Baud
        « Terre secrète-Merveilles insolites de la planète » et
        « Lieux secrets – Merveilles insolites de l’humanité » 🙂

  1. Ping : Dans ma bédéthèque S03#06 | Les écrits de Julie

  2. Ping : Dans ma bédéthèque S03#07 | Les écrits de Julie

  3. Ping : Dans ma bédéthèque S03#16 | Les écrits de Julie

Répondre à topobiblioteca Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.