Ces séries S03#03 – Que je n’avais pas encore réussi à caser

Ce nouvel épisode va être relativement court. En fait, si les séries ont un peu déserté le blog si on compare au début de cette rubrique, c’est simplement parce que je continue à regarder les mêmes séries, de saison en saison. Il est de plus en plus rare que je fasse des découvertes, et donc, que je vienne t’en parler. Mais il y a quand même des séries qui captent mon attention, et qui me permettent de te sortir, par exemple, des articles « Dont j’ai oublié de te parler en 2017 ».

Il y en a malgré tout qui passent entre les mailles du filet, et aujourd’hui, c’est à elles qu’on va s’intéresser.

This is Us

e3a48fd1-7de8-429a-add1-c694c156ee89-nup_180091_1459-1000x600

J’ai peut-être déjà parlé de celle-ci, mais je ne l’ai sûrement pas fait beaucoup. Pourquoi ? Simplement parce que j’avais à peine commencé avant d’oser reprendre il y a quelques mois. J’ai dû regarder deux ou trois épisodes à la sortie, et j’ai vraiment accroché. Mais j’au aussi (surtout) beaucoup pleuré avec ces deux ou trois épisodes, et je n’avais pas besoin de ça à l’époque.

J’ai repris mon visionnage il y a quelques mois donc, ce qui m’a permis en plus de pouvoir enchaîner les deux saisons déjà disponibles, ce qui n’est pas plus mal. Bon, je ne m’en cacherai pas, j’ai quand même beaucoup pleuré MAIS mon état d’esprit était bien meilleur pour pouvoir apprécier cette série qui est une vraie gourmandise à chaque épisode. J’aime tous les personnages, parce qu’ils ont tous des faiblesses et qu’on n’essaye pas de les faire passer pour des personnes non-humaines. J’aime les rebondissements qu’ils proposent, j’aime que la série s’intéresse vraiment à la vie.

C’était une grosse cartouche proposée par la chaîne à sa sortie, et franchement, ils ont bien fait de miser sur la série, parce qu’elle n’a pas grand chose à se reprocher. J’ai d’ailleurs hâte de suivre la saison 3 !

House of Cards

220px-claire_underwood_house_of_cards

Celle-ci, elle était sur ma to-see-list depuis sa sortie aussi, et je lui ai laissé sa chance courant 2017, quand nous avons pris nos trois mois d’essai chez Netflix. Sans grande surprise, ça m’a beaucoup plu – machinations, manipulations, et personnages charismatiques.

Dès le début, le personnage de Claire m’a intéressé plus que les autres, et j’avoue que les rebondissements causés par la sortie de Kevin Spacey de la série (suite à des accusations contre lui durant le mouvement #metoo) font donc plutôt bien mon affaire, puisqu’il semblerait que le personnage de Claire devienne le personnage central dès la prochaine saison.

J’avoue d’ailleurs que je suis très curieuse de découvrir un jour la série version britannique, un peu plus ancienne et plus courte (je crois que c’est une histoire de quelques épisodes seulement), parce que ce genre de séries permet de se plonger dans la politique d’un pays. Même si tout est exagéré et détourné, le tout fait quand même en sorte qu’on s’intéresse un petit peu à comment tout ça fonctionne, et j’ai apprécié cela aussi.

American Horror Story : My Roanoke Nightmare

rsz_ahs-recap-s6-e5

J’ai enfin repris ma mise à jour de AHS. Je m’étais arrêtée à la saison 4, qui avait réussi à me foutre les boules… mais durant trois ou quatre épisodes seulement. Après, c’était retombé comme un soufflé, et j’avais du coup eu ma première vraie déception avec la série.

L’été passé, j’ai regardé la saison 5 (Hotel), et j’avoue que de nouveau, ça n’a pas atteint les sommets des débuts et ça ne marchait plus comme avant. J’ai toutefois beaucoup apprécié les tueurs en série présents dans l’hotel (et oui, ce n’est pas ma faute, ça m’intéresse) et la prestation de Lady Gaga, également. Mais donc, ce n’était pas reboostée de la qualité de la série que je devais me lancer dans la saison 6.

Je l’ai terminée il y a quelques semaines à peine, et il faut reconnaître que ce Roanoke, sans égaler Asylum (qui est ma saison préférée), se rapproche de ce à quoi la série nous avait habitué au début. J’ai beaucoup aimé les différentes couches de l’histoire, du fait de l’événement initial raconté et mis en scène dans la série, et ensuite, le retour dans la maison en mode télé-réalité. Je crois que ça a permis de me plonger plus dans l’histoire et de faire en sorte que j’apprécie donc plus cette saison que les deux précédentes.

A tel point que j’ai voulu enchaîner avec la 7, mais finalement, ça ne va pas le faire. Il faut que je fasse une petite pause si elle veut avoir de vraies chances de me plaire (mais le début me semble intéressant).

The last man on earth

maxresdefault

Bon, ici, je dois t’avouer qu’elle est actuellement en pause indéterminée dans ma liste de choses à voir, mais je pense que cet été sera le moment parfait pour m’y remettre. C’était drôle, c’était juste ce qu’il fallait en termes d’humour, de longueur. Bref, j’ai apprécié ce que j’ai déjà regardé !

Il faut dire que le personne principal est assez bien choisi, et que sa façon de réagir au fait de se retrouver seul au monde (et puis un peu moins seul – désolée pour le spoil) est assez cocasse, et ce sont vraiment ses réactions et ses plans foireux qui font souvent en sorte que la série soit si chouette.

J’ai décroché, mais ce n’est donc pas une déception pour moi. Juste une mise en pause momentanée (comme trop d’autres séries, d’ailleurs).

Advertisements

One thought on “Ces séries S03#03 – Que je n’avais pas encore réussi à caser

  1. Ping : Ces series S04#01 – Que j’ai entamées en 2018 | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.