Food Coop

Il existe à Brooklyn un supermarché dont le chiffre d’affaire par mètre carré est plus de 10 fois supérieur à la moyenne… Qui vend son stock entier 70 fois par an alors que la moyenne est de 15… Et où les gens sont prêts à faire la queue 40 minutes…

C’est comme ça que commence le documentaire FoodCoop, qui présente un magasin coopératif à Brooklyn, le Park Slope FoodCoop. Pour pouvoir y faire vos courses, il vous faut travailler 2h45 tous les mois bénévolement pour le magasin. Des employés coordonnent le travail des membres. De la mise en rayon à la caisse, du nettoyage au compostage des restes, de la réception des livraisons à l’aide pour porter les sacs, tout est pris en charge par les membres. Pourquoi ? Parce que quand 75 % du travail habituellement réalisé dans un magasin par des employés est réalisé par des bénévoles, ça réduit le coût des produits ! Dans ce magasin, on fait également attention à la qualité des produits.

Le magasin existe depuis 1973 et a eu le temps d’améliorer son système au fil des ans. Des sanctions existent pour les coopérateurs qui ne font pas leur part, des solutions existent pour s’assurer que tout le monde puisse venir quand ça l’arrange le mieux (notamment une garde d’enfants pour les membres qui doivent venir travailler). C’est une organisation bien huilée qui pourrait inspirer bien des modes de fonctionnement à exporter.

park-slope-food-coop-magasin-supermarche

J’ai découvert ce documentaire il y a un peu plus de six mois, et j’ai tardé à vous en parler, ce qui m’a valu un deuxième visionnage – ce que je ne fais pas souvent avec les documentaires. C’est intéressant de voir ces membres parler de leurs expériences au sein de cette coopérative, de voir quelles étaient les motivations des différentes personnes de rejoindre ce projet.

On constate très vite que les gens qui prennent part à la Coop sont très diversifiés et qu’ils ont des motivations différentes, et des raisons d’aimer et de continuer dans le projet différentes aussi. C’est cette variété de profils qui fait que le projet évolue si bien (de ce qu’on voit dans le documentaire, en tout cas). Chacun peut apporter son petit plus et travailler dans les services dans lesquels il se sent le plus à l’aise (généralement). Pour chaque service, il y a une petite formation durant laquelle on va présenter les règles, les façons de faire pour que tout roule. Comme je l’ai dit, le tout a l’air d’être assez bien réglementé, mais en même temps, ça a l’air de convenir à tous et d’être fait dans la bonne humeur de tous.

Bref, je pense que c’est le genre de films qu’il faut partager, pour sensibiliser sur le fait qu’une autre forme de consommation est possible. Personnellement, j’ai vu FoodCoop pour la première fois quand on commençait une démarche zéro-déchets et meilleurs produits avec Amoureux, et évidemment, ça a eu son petit effet sur moi. Je l’ai vu lors d’une projection dans mon village, où un magasin bio/local/zerowaste a ouvert ses portes il y a deux ans (je pense), sous forme de coopérative. Ils sont venus présenter leur projet, qui n’est pas entièrement similaire à celui de FoodCoop, mais qui s’inscrit dans la même idée.

631635353

Voilà, je vais m’arrêter là. Je suis heureuse d’avoir pu enfin vous parler un peu de ce documentaire ! Je sais qu’il y en a encore des tas que je dois voir.

Qu’est-ce que tu me conseilles, toutes thématiques confondues ?

Advertisements

11 thoughts on “Food Coop

  1. Je ne prends pas le temps de découvrir des documentaires « actuels », pourtant des docs comme celui dont tu parles donnent vraiment envie ! Je prends note en tout cas, même si je suis plutôt du genre à me gaver de docus historiques 🙂

    • Mes découvertes documentaires se font très très souvent par hasard ou en fonction de la programmation culturelle dans mon village, mais j’avoue que je suis en général agréablement surprise ! 🙂 Mais les docus historiques, c’est très bien aussi !

      • Alors après, je sais que j’en ai découvert des biens sur Netflix moi ! Et y’a vraiment tous les sujets

      • Je n’ai pas encore osé aller voir 😀 Je n’ai déjà plus le temps pour être à jour dans mes séries, dans mes lectures. Mais je sais que je craquerai un jour !

      • Ahahah oui ça aussi c’est l’éternel problème ! Enfin le soucis avec Netflix c’est que moi j’ai l’impression de passer plus de temps à chercher ce que je vais regarder plutôt qu’à réellement voir des choses. Il y a tellement de contenus qu’on s’y noie un peu je trouve !

      • Haha, je crois qu’on a tous ce problème. Là on profite avec mon amoureux parce qu’on a commencé un « nouvelle » série et qu’on sait donc exactement ce qu’on va regarder en ouvrant Netflix. Mais il y a des jours où on passe vingt minutes à chercher pour finir par mettre un truc qu’on a déjà vu !

      • Mais oui, c’est toujours ce qu’il se passe ! c’est excessivement énervant ! Du coup vous avez commencé quelle série ? 🙂

      • Aaaah mais ça fait des années que je veux la regarder cette série (je n’ai jamais trouvé le temps évidemment). C’est aussi bien que ça en a l’air ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s