Ces series S04#01 – Que j’ai entamées en 2018

Je n’ai plus parlé séries par ici depuis juillet, et pourtant, je ne m’arrête absolument pas d’en regarder. Retrouvons-nous pour clôturer l’année 2018 avec deux articles séries où je ne vais pas trop me casser la tête pour savoir de quoi te parler : le premier te parlera des séries commencées depuis juillet et qui m’ont plu, le second te parlera des séries que je continue et qui me plaisent toujours. Simple, efficace.

J’ai eu le malheur de reprendre un abonnement Netflix depuis février à la maison, donc je peux te dire que pour la plupart, quand je dis « commencées en 2018 », c’est plutôt « binge-watchées en 2018. » Je me permets de te remettre les liens des articles déjà parus pour les séries en 2018, parce que tu en retrouveras des très bonnes là-bas aussi : ici et ici.

Penny Dreadful

Celle-là, il va falloir que je revoie le début parce que c’est Amoureux qui a commencé et j’ai pris en cours de route. Mais une fois lancée, j’ai adoré. Bon, j’aime beaucoup Eva Green et j’ai adoré son rôle ici. À cela s’ajoute Josh Hartnett, je ne savais pas trop qu’il continuait à faire des choses, mais son rôle est plutôt réussi et il est extrêmement attachant et mystérieux.

Je dois dire que c’était une chouette série notamment parce que j’ai lu ces dernières années deux des livres qui sont la base de cette histoire fantastique : Dracula et le Portrait de Dorian Gray. L’interprétation qui est faite de ces classiques ici est plutôt intéressante et je dois dire que c’est un de mes gros coups de cœur culturel de l’année… mais qui a été détrôné en dernière minute pour les séries.

Charmed (le Reboot)

Alors, je parle nouvelle série, que faire des reboots ? J’ai décidé que puisque je ne suivais pas Charmed dans ma jeunesse et que je n’ai découvert l’originale que via des rediffusions il y a deux ou trois ans, je pouvais considérer qu’elle était nouvelle. Que penser de cette nouvelle édition ? J’ai regardé sans grande conviction, mais je dois t’avouer que c’est une des séries pour laquelle j’attends quand même la reprise avec impatience pendant cette pause hivernale. On est sur de la série grand public, et donc il y a quelques trucs qui me dérangent. Mais c’est très léger et je me suis clairement laissé happer par l’histoire de ces trois nouvelles soeurs et la découverte de leur pouvoir. Belle surprise donc.

The Good Place

J’étais totalement passée à côté de celle-là, et je ne sais pas trop pourquoi. Mais elle est arrivée comme une évidence, et je savoure chaque épisode. J’ai complètement dévoré les saisons déjà disponibles, et j’attends chaque nouveau petit moment avec beaucoup d’impatience. C’est drôle, c’est frais et ça permet de réfléchir malgré tout un petit peu. J’adore chaque personnage avec ses qualités et ses défauts. Et pour moi, c’est une grosse découverte parce que je ne connaissais pas encore le travail de Kristen Bell. Je sais, c’est mal, Veronica Mars, etc. Sorry.

Sabrina (Reboot)

Bon, et puisque j’ai mis l’une, je me permets de mettre l’autre, même si elle, je l’adorais quand j’étais petite. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais cette nouvelle version de Sabrina, plus adulte, plus badass et plus moderne me convient totalement. D’ailleurs, à la sortie de l’épisode spécial pour le solstice d’hiver, j’ai sauté dessus dès ma pause midi ! L’actrice, Kiernan Shipka, est pétillante et je trouve qu’elle maîtrise très bien cette sorte d’équilibre à maintenir entre sa part d’ombre et sa part de lumière. L’intrigue est prenante, les personnages secondaires sont attachants – les tantes sont toujours aussi chouettes. Là aussi, j’ai hâte de voir où ils vont continuer de nous emmener !

Killing Eve

Dernière découverte sur l’année, et probablement la plus appréciée. J’avais repéré la série avant même sa diffusion, et je reconnais que j’étais assez impatiente de revoir Sandra Oh dans un tout nouveau registre, parce qu’elle me manque énormément dans Grey’s Anatomy ! Et bon sang, qu’elle est douée !

Killing Eve est un savant mélange d’humour, d’émotions un peu plus sérieuses, d’enquête, de tueuse en série, de femmes badass, de vie de tous les jours et de vie incroyable, et surtout, une bonne dose d’une soundtrack plus que chouette. L’actrice qui joue Villanelle, Jodie Comer, est une découverte pour moi, mais elle est évidemment l’un des points positifs de la série. Voguant entre WTF et un peu de sérieux, j’ai dévoré Killing Eve en quelques jours à peine et j’ai hâte de voir la suite. Bien joué, la BBC.

Queer Eye

Et on termine par Queer Eye, qui n’est pas vraiment une série mais qui mérite qu’on parle de lui ! Un show rempli de bienveillance, et cinq mecs vraiment vraiment chouettes. Je ne pensais pas accrocher, mais j’aurais presque envie de tout me re-regarder quand ça ne va pas !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.