Kung Fu Panda 3

Peut-être avez-vous remarqué vous aussi que sur Netflix, ils proposaient Kung Fu Panda 1, Kung Fu Panda 2, Kung Fu Panda en série animée, mais pas le troisième opus des aventures de Po ! Chez nous, Kung Fu Panda est un Dreamworks extrêmement apprécié, et il nous manquait encore ce troisième pour pouvoir dire qu’on avait tout vu.

Nous avons donc enfin corrigé cela en janvier, pour notre plus grand plaisir. Il faut reconnaître que Dreamworks a quand même l’art de nous fournir des séries de dessins-animés qui ne perdent pas grand-chose en qualité au fil des épisodes : Shrek était le premier, Madagascar n’avait pas trop à rougir, Dragons fait plus que confirmer, et Kung Fu Panda complète plutôt bien cette liste. On a tendance à toujours parler de Disney et Pixar, mais quand on voit ce que fournit Dreamworks, ils ont clairement leur place parmi les grands. Bref, je digresse, mais c’est important !

Toujours est-il donc que nous avons enfin vu Kung Fu Panda 3. Dans ce film, un méchant chef guerrier dont personne ne se souvient, mais qui était le frère d’armes de maître Oogway avant de devenir méchant revient du monde des esprits pour s’emparer du Chi des protégés de maître Oogway.

Du côté de Po, pas mal de choses se passent aussi avant qu’on ne fasse la connaissance du grand méchant. Maître Shifu annonce à Po et aux Cinq Cyclones qu’il arrêtera de leur enseigner son savoir, et que c’est Po qui prendra la relève. Comme vous pouvez vous en douter, la première leçon ne se passera pas super bien, et Po va douter de ses capacités à être un bon prof’. Mais les événements étant ce qu’ils sont avec l’arrivée de Kai (le méchant), qui transforme tous les maîtres Kung Fu de Chine en jade et qui leur vole leur Chi pour être plus fort, Po ne va pas avoir le choix et va devoir apprendre à se connaître lui et à pouvoir enseigner afin de pouvoir maîtriser le Chi et vaincre Kai.

Décidément, il s’en passe des choses dans ce troisième film puisque pendant que tout cela arrive, Po va aussi retrouver son père panda. Et il va le suivre dans le village caché des pandas, qui étaient reconnus comme des maîtres du Chi au temps de Oogway. UN VILLAGE DE PANDAS. J’ai perdu mes moyens, c’était trop pour moi. Rien que pour ça, ce troisième film vaut le détour. En plus, ils ont rendu ces pandas extrêmement attachants, avec la petite panda-enfant mignonne, la panda-femme qui allume Po, le panda-calineur, les pandas-enfants-malicieux, le panda-un peu bête, etc. La vie des pandas a l’air plutôt plaisante, et je vais vivre là-bas quand vous voulez !

Bref, les événements se précipitent ensuite et, vous vous en doutez, le guerrier dragon finit encore une fois par sauver tout le monde.

Kung Fu Panda, c’est toujours mignon, drôle, dynamique, avec un brin de morale mais pas trop non plus, et franchement, je reste convaincue par la saga. J’ai vraiment très peu de choses négatives à y redire et je passe à chaque fois un bon moment. Je suis heureuse d’avoir enfin vu ce troisième film, qui vaut donc le détour si vous avez vu les deux premiers et les avez appréciés.

Advertisements

One thought on “Kung Fu Panda 3

  1. Ping : Dragons 3 – Le monde caché | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.