Notre-Dame de Paris et ses tours

Début février, j’ai eu la chance de pouvoir aller à Paris pour des raisons professionnelles, mais avec énormément de temps libre (ou plutôt l’occasion d’agencer mes journées pour profiter quand même de la ville). On y allait pour assister à une conférence le lundi soir. J’ai pu prendre le Thalys dès le dimanche matin, et j’ai pu finalement, à la suite d’un petit couac, rester jusqu’au mardi en fin de journée.

J’en ai donc profité pour me balader dans la ville, aller revoir des lieux que je connaissais déjà mais que j’aime toujours revoir. Le dimanche, par exemple, j’ai été faire un tour à Montmartre dès mon arrivée, en attendant de pouvoir faire mon check-in à l’hôtel. J’ai grimpé les escaliers de la Basilique du Sacré-Cœur, j’ai profité du ciel bleu et des petites ruelles de ce quartier. J’ai ensuite rejoint mon hôtel dans le 17ème arrondissement. Avant d’en venir au cœur de cet article, je me permets de te dire que j’ai beaucoup aimé l’hôtel. La chambre était spacieuse et bien pratique pour pouvoir quand même bosser un peu le matin et le soir, le petit-déjeuner était sympa, mais surtout, les personnes qui y travaillent sont extrêmement serviables et sympathiques.

Mais ce n’est pas un article voyage, puisque j’ai fait énormément de choses que j’avais déjà faites la dernière fois, si on se limite aux balades.

View this post on Instagram

Nourrir les pigeons #paris

A post shared by Julie Juz 🌍 (@juliejuz) on

Ce qui a changé cette fois-ci, c’est que j’en ai profité pour faire quelques visites. J’avais vu qu’il était possible de grimper tout au-dessus des tours de Notre-Dame de Paris, et je trouvais ça sympa. Par la même occasion, j’ai découvert qu’on pouvait rentrer dedans pour la visiter gratuitement, j’ai toujours cru que c’était payant.

Pour la visiter, j’ai téléchargé l’application JeFile, qui permet de réserver sa place dans une file d’attente virtuelle et de pouvoir faire autre chose en attendant notre tour. Je l’ai visitée le lundi en début d’après-midi, et je n’ai pas eu beaucoup d’attente. Mais j’avais déjà regardé sur l’application le dimanche, et là, tous les créneaux horaires étaient déjà pris jusqu’à la fin de la journée. On peut s’inscrire uniquement pour la journée en cours et ce dès 7h30 du matin.

Une fois la petite fouille passée, nous attendons dans un petit shop après une première volée d’escaliers. J’étais un peu stressée parce que je ne suis pas au meilleur de ma forme, et qu’en plus, je ne suis vraiment pas à l’aise avec les escaliers en colimaçon. Pour ma forme, pas de souci. Il y a beaucoup de marches mais il y a aussi des gens plus âgés que moi. Ils étaient en tête de colonne et donnaient le rythme à tout le groupe. Je ne suis pas arrivée au-dessus essoufflée, ouf.

La première fois qu’on ressort à l’air libre (enfin libre, entouré de grillages, mais bon), nous ne sommes pas encore tout au-dessus. Nous sommes en tout cas déjà suffisamment haut pour pouvoir profiter d’une sublime vue sur Paris, vue améliorée par les gargouilles ! J’étais vraiment comme une gamine là-haut, j’en ai pris plein les yeux, autant pour les toits de Paris que pour les détails de Notre-Dame (j’ai vu des cloches, youpie !)

View this post on Instagram

En-haut de Notre Dame #paris

A post shared by Julie Juz 🌍 (@juliejuz) on

Mais la montée ne s’arrête pas là et on peut encore atteindre la « terrasse panoramique », qui nous permet de faire le tour complet d’une des deux tours. Cette partie-là fait quand même ressentir que l’on est dans un lieu touristique – timing limité en haut, on ne tourne que dans un sens et hop hop hop. Mais bon, une fois encore, la montée en vaut vraiment la peine. Ce jour-là, il faisait gris au-dessus de Paris mais dégagé, et j’ai quand même bien profité de ce moment.

La descente a été le plus difficile pour moi, puisque ce ne sont que des colimaçons sans fin jusqu’à notre retour sur la terre ferme. Après une toute petite pause pour calmer mes jambes qui me lâchaient un peu, je suis enfin rentrée dans Notre-Dame. Et bon sang, qu’elle est belle !

C’était donc ma première visite durant ce court séjour en solo à Paris. Quelle était la seconde ? Tu le sauras la semaine prochaine !

Advertisements

2 thoughts on “Notre-Dame de Paris et ses tours

  1. Ping : Fernand Khnopff & Jean-Jacques Lequeu, deux expos au Petit Palais (Paris) | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.