Et soudain, tout change, de Gilles Legardinier

Vous le savez, mon rythme de lecture est plus que lent ces derniers mois. Ces dernières semaines, je m’attaque donc à la pile des livres que l’on m’a prêtés, pour me motiver.

515j6yg20pl-_sx210_

Parmi eux se cachaient deux livres de Gilles Legardinier prêtés par ma sœur. J’ai entendu beaucoup de bien sur cet auteur, et ça faisait longtemps que je voulais découvrir par moi-même.

Durant les cinquante premières pages, j’avoue que j’ai cru que ça serait la déception totale. Je n’arrivais pas avancer, il ne se passait rien et qui plus est, l’histoire se passait dans un milieu que j’ai quitté depuis dix ans maintenant (école secondaire/lycée).

Mais comme le titre l’indique, soudain, tout change.

Dans un combat, ce n’est pas le plus fort qui l’emporte, mais le plus convaincu.

Camille, notre narratrice, est dans l’année de son bac. Avec sa bande d’amis, ils avancent doucement vers cette date butoir, en menant une vie assez normale lorsqu’on a cet âge-là. Mais tout va changer lorsque Léa, la meilleure amie de Camille, va être diagnostiquée d’une maladie cardiaque rare qui ne lui laissera plus que quelques mois à vivre.

Ce passage entre la fin de l’école et le début des études, c’est un moment où on réfléchit à ce que va être notre vie, au chemin que l’on va choisir, etc. Mais là, le programme de l’année est chamboulé par un événement auquel on ne fait pas forcément face à cet âge-là. En quelques mois, les adolescents du début du livre évoluent chacun à leur manière, tout en gardant la part d’enfant qui ne devrait pas nous quitter.

N’empêche, quand tu m’as dit ça, j’ai compris quelque chose: Celui qui meurt emporte un bout de ceux qui l’aiment avec lui, et c’est à ceux qui restent d’empêcher que tout ne parte avec.

Vous le comprenez sûrement en lisant entre les lignes, finalement, le fond de l’histoire m’a énormément parlé. Pour la forme, la plume de Legardinier est très chouette. Ici, elle est adaptée à la narratrice, qui n’a finalement que 16 ou 17 ans. Mais Camille n’est pas une adolescente comme les autres. Ou peut-être que si, parce que j’étais pareil. Elle est observatrice. Elle préfère rester au bord de la foule et remarquer ce que font les autres. Elle se pose tout un tas de question. Elle n’exprime pas beaucoup ses sentiments, mais elle n’en pense pas moi.

Je me suis donc identifiée plus que fort à Camille, et passé les cinquante premières pages, j’ai avalé le livre d’une traite. J’ai été très touchée par l’histoire et ses personnages, et j’ai hâte de voir si ce que j’ai tant apprécié dans ce livre se confirme dans les autres écrits de l’auteur. Il me reste dans les livres prêtés « Quelqu’un pour qui trembler ». On verra après celui-là si une plongée plus approfondie encore est nécessaire.

2 thoughts on “Et soudain, tout change, de Gilles Legardinier

  1. Ping : #Popsugar #ReadingChallenge #2017 | Les écrits de Julie

  2. Ping : Quelqu’un pour qui trembler, de Gilles Legardinier | Les écrits de Julie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.